Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

da vinci code

  • La "vérité vraie" sur Dan Brown...

    medium_forteresse_digitale_dan_brown.jpgLa réclame nous présente "Forteresse Digitale" comme le nouveau Dan Brown. A destination des malcomprenants, ou exilés volontaires sur une île déserte, précisions que le susnommé a commis "Da Vinci Code", best-seller intercontinental, écrit d'une plume de plomb, mêlant ésotérisme et rebondissements abracadabrantesques. Or, il s'avère ce bon Dan Brown n'a plus rien sorti depuis son thriller mystique et rémunérateur... "Anges et démons", "Forteresse Digitale" sont des fonds de tiroir sortis aux Etats-Unis depuis belle lurette, traduits en français depuis peu, histoire de capitaliser sur une valeur sûre d'un point de vue commercial.
    Question: comment se fait-il que les fins limiers de l'édition française soient passés à côté d'un tel auteur pendant toutes ces années? Serait-ce que la qualité d'écriture ou la solidité des intrigues n'aient pas été jugées suffisantes à l'époque, pour justifier traduction et publication? Soyons honnêtes, j'ai dévoré "Da Vinci Code". Pas de phrase compliquées. Quelques passages en force que même Enid Blyton dans les aventure du Club des Cinq n'aurait pas osé commettre. Ensemble plaisant. Allongé sur une plage. Avant ou après une bière fraîche."Anges et démons", sorte de brouillon de "Da Vinci Code", écrit avant, publié après sous nos latitudes était le type d'ouvrage qui inspire des commentaires du type: "on ne peut pas dire que c'est creux, tellement c'est plat"... L'écriture d'un auteur ne pouvant que s'améliorer dans la durée (encore que...), on peut légitimement conclure que remonter le temps ne fait rien à l'affaire. Quant à faire passer un opus de 1998 pour une nouveauté 2007, genre "le nouveau thriller de l'auteur du "Da Vinci Code", c'est faire preuve d'un cynisme et d'une détermination mercantile qui force le respect...
     
     

    Lien permanent 0 commentaire