Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

crise

  • Bloc-note express N°75

    nao.jpgAldebaran Robotics... Des robots en plein Paris. Hallu et science fiction... Pour le grand public, le robot c'est japonais... Entre Goldorak et les merveilles que présentent les grandes firmes japonaises... Asimo, le chien Aibo... Comment imaginer qu'ils nesont pas seuls? Que danstous les pays, des fondus de robots, des gens très sérieux, à grand coup de jus de cerveau, imaginent et concrétisent le rêve secret de l'homme: créer une vie autonome. Une vie, entendons-nous, il ne s'agit pas encore pour le robot de s'interroger sur le pourquoi du comment de l'existence... Pas de conscience, ni d'inconscient, ni de sur-moi... Mais des prises de décisions autonomes, en réaction à des situations... Pas un objet téléguidé, ni télécommandé... Autonome... Le challenge technique est passsionnant: reproduire le mouvement. Le potentiel de Nao, le robot d'Aldebaran Robotics est hallucinant. Allez sur le site d'Aldebaran Robotics pour vous en convaincre!!!

     

    TV.gifEmissions de télé nocturnes... 57 channels (and nothing on), comme chantait le Boss... Les soirs où il n'y a rien aux alentours du début de soirée. Les soirs où, passé une certaine heure... Successivement un jeudi soir... Envoyé Spécial sur les Békés aux Antilles. Un docu sur la France des années 70 et les deux chocs pétroliers. Les années Giscard. La fin des Trente Glorieuses et la montée du chômage. Un grand reportage sur la pauvreté, la restriction des dépenses alimentaires. Comment optimiser? Comment certains commerçants surfent sur la vague de crise, de décroissance subie pour vendre aux plus démunis des produits périmés mais consommables. Point sur les commerces solidaires alimentés par les invendus des grandes surfaces. Focus sur ceux qui font les poubelles des supermarchés et des marchés. Tensions.

    lkp.jpgFin du bling-bling. Pas trop tôt... La crise aura-t-elle la vertu de remettre beaucoup de modèles en perspectives, en particulier celui de l'hyper-consommation? Revenir à l'essentiel. Aux choses durables. Ca va saigner de toutes façons. Plans sociaux, dégraissages massifs, cessations d'activité... Le spectre est anxiogène... Certes. Une occasion de se remettre au taf'! Une occasion de rejeter le sirop dégoulinant de raconteurs d'histoires... Fin du story-telling... Pas sûr pour l'instant, il en est encore pour polémiquer sur les envies d'enfants de Carla B Sarkozy... (Et j'en parle icitte, donc, je relaie l'info, donc, je participe au buzz...) L'enfant des Sarkozy, adopté ou non, vrai ou non... Ecran de fumée lancé pour tenter de camoufler le bordel ambiant? Eviter que les flammèches des DOM allument des feux prêts à démarrer en Métropole? Envie de faire oublier au bon peuple qui n'arrive plus à boucler ses fins de mois, la signification des 3 lettres LKP... Liyanaji Kont Pwofitasyon, en créole dans le texte... Ouaip... Le temps de la "pwofitasyon" est fini, mes amis... (Cela dit, aucune glorification, icitte, des méthodes d'action du LKP - Un peu de second degré, que diantre!!!)

    enfoirés.jpgLes Enfoirés... Comment les émissions de Maritie et Gilbert Carpentier ont été recyclées dans un but caritatif... Foire au déguisement, variétoche consensuelle. Public en extase. Guimauve. Dégoulinant. On patauge dans les bons sentiments. Téléchargez sur des plateformes L-E-G-A-L-E-S, martellent les Kad, Palmade and Co... Achetez les cédés... Toujours mieux que rien... Mais charité bien ordonnée commençant par soi-même, on s'interroge sur le degré de cynisme des participants... Un peu de promo, ça ne peut jamais nuire... Disons que c'est l'une des composantes d'un bon plan de comm'... Le label "Vu aux Enfoirés" est au showbiz ce que le label rouge est au poulet... Ca ne mange pas de pain...

    NS.jpgNouvelle Star... Occupation du mardi soir... Le défilé des nuls, des médiocres, hystériques, crétins gonflés de suffisance prêts à se faire humilier pour le simple fait de passer à la télé... La label "Vu à la télé" est toujours magique. Et le quart d'heure de célébrité warholien suit la courbe du CAC en se réduisant à 5 minutes à peine... Il y aura de vrais diamants qu'on nous réserve pour Baltard... En attendant, le jury se marre et nous fait marrer... Mais vivement les Dédé-Fifis des prime! (Là c'est codé, celui qui ne lit ni Libé, ni ne regarde la NS ne peut profiter du signifiant de cette dernière phrase).

    Virgin ferme ses mégastores aux US... Après Tower Records. Où vais-je acheter mes DVD zone 1 pas encore sortis en France quand je vais à NYC? encore un signe fort... Le monde change...

    Enjoy!

     

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 0 commentaire
  • Bloc-note express N°66

    Emery réhabilite le goûter. Le bon vieux goûter des familles. Celui qui fait grossir. Le pas light. Le truc des enfants. Emery est un grand enfant! ;-)

    kooks.jpgDubuc se souvient du rock... il parle de lui à la troisième personne. Ca devient grave... ;-) Il y a un groupe sur Facebook, pour que chacun puisse contribuer à cette oeuvre collective. Chacun a des souvenirs. Mutualisons-les camarades. Ecrivons l'histoire, la petite histoire. Il y aura du backstage, des anecdotes de devant de scène, du fond de la fosse, des histoires de fouilles chez les disquaires, des émotions brutes à l'écoute de soli interminables, des rêves humides sur des pochettes transgressives... 

    L'année 2008 se termine sur fond de crise de confiance. Les gestionnaires de fonds se tranchent les veines. Les financiers touchent le fond. Le fond de l'air est glauque. Les fondations du monde occidental sont-elles ébranlées? 

    Voeux2008_small.3.jpgFin d'année et heure des bilans... Bilan perso. Le mantra de l'année était "Move forward"... Celui de 2007 était "Re-imagine your life"... Objectifs atteints professionnellement parlant. "What else?" dirait ce bon George en surveillant son ultime capsule de Nespresso... "Fight for your rights to paaaarty!" répondraient les Beastie Boys. "Don't believe the hype" faudrait-il rappeler aux traders et financiers de tous poils en écho à Public Enemy. 2009 pue... la déprime, la crise, la mort de trucs auxquels on a cru pendant des années. Les experts en tout estampillés "vus à la télé", prévisionnistes et oracles à deux balles vont se succéder sur les écrans, dans les pages des journaux pour se répandre en perspectives aussi fiables que les élucubrations d'Elisabeth Teissier... L'univers est devenu instable, la logique économique est floue, ni la finance ni la géopolitique ne sont des sciences exactes... 

    A part ça? Garder le cap, le moral. Aimer la vie, revenir aux choses simples. Les potes, l'amitié. La discussion, les rires d'enfants. S'en prendre plein la gueule devant un Rothko. Pleurer quand la fille de Reth et Scarlett tombe de poney, quand Stewball tombe après la rivière, quand Joe Strummer chante Redemption Song ou Bette Midler, The Rose... Hiberner. Attendre le printemps. Admettre que les ours ont raison... Qu'il en faut peu pour être heureux... 

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 0 commentaire
  • Bloc-note express N°55

    therhythm netvibes blackred blog.jpgD'abord une bonne nouvelle, The Rhythm reprend du service. Le Geek s'adonnant aujourd'hui aux jeux vidéo, le DJ relance la machine, le nez sur les platines, les commandes dans chaque main, la tête dans le cyberespace, à la recherche du son... Le site est accessible icitte. Nouveaux mixes, nouvelles playlists à venir!!!

    francois bon.jpgSemaine Led Zeppelin avec la lecture de l'opus de François Bon, Rock'n'Roll, un portrait de Led Zep. Bon, littérature et rock'n'roll n'ont jamais fait bon ménage. François Bon n'a pas l'écriture rock. N'est pas Hunter Thompson ou Nick Kent qui veut. L'écriture coup de poing n'est pas la spécialité de celui qui a déjà commis la bio des Stones et celle de Bob Dylan. Un peu lourdingue et démonstratif par endroit. Relecture approximative du manuscript à d'autres (Glyn Jones ou Glyn Johns, hein? Faudrait savoir!...). Traductions improbables de textes et verbatims en anglais (Et oui, cher François - que je ne connais pas personnellement - cardboard box ne veut pas dire chateau de cartes mais boîte en carton... Ce qui en termes de comparaison est plus approprié pur définir un son de batterie... Livre riche et intéressant malgré ses défauts. Livre de fan, en tous cas.

    photo.jpgLondres pendant trois jours... Réunions au siège européen de ma nouvelle boîte. Une entreprise d'origine américaine qui s'est doté d'un mode de fonctionnement d'entreprise globale. Excitant. Trois jours de training afin de bien appréhender les tenants et aboutissants du marché de la publicité in-game. Un seul mot d'ordre, la pub in-game c'est efficace, chaque impression délivrée dans les jeux en ligne a une valeur optimale car on s'adresse réellement à un utilisateur unique. Un joueur impliqué, engagé. Focalisé sur son jeu. Et considérant que la publicité, les marques intégrées dans l'univers 3D du jeu, sous formes de panneaux publicitaires, ou logos disséminés ça et là, contribuent au réalisme du jeu.

    Et la crise financière? Le marché du divertissement reste solide malgré la tourmente. Panem et circenses. Du pain et des jeux. les sages Romains l'avaient compris il y a des siècles! L'entertainment est un solide palliatif!

    photo(3).jpgPuisqu'on parle de Londres, séjour à l'hôtel Zetter... Et cette image, capturée sur un peignoir, ça vous évoque quoi? No comment! lol

    Réécoute de Led Zeppelin, pour les raisons susmentionnées. Mais aussi, plongée (blague de mauvais goût... les initiés comprendront...) dans Leucocyte, dernier opus d'E.S.T. Quand le jazz le plus épuré rencontre l'électro. Déroutant et sublime.

    Crise boursière... La bonne blague qui circule... Le financier qui confie à un commensal: "La crise financière actuelle, c'est pire que le divorce! j'ai perdu la moitié de ma fortune et j'ai toujours ma femme!" No comment!

    economist_cover_oh_fuck_september_2008.gifA propos de la couverture de The Economist... Oh Fuck! C'est un hoax. Bien fait certes. Mais hoax quand même. Pas le style de la vénérable maison britannique, à l'humour dévastateur et si british!!! Je suis abonné à The Economist... Non pas que je le lise de A à Z toutes les semaines... Ce type de cover est assez improbable... Le F... word étant rarement utilisé aussi ouvertement ailleurs que dans les films de Scorsese...

     

    Enjoy!

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 2 commentaires
  • Le Monde - La tension monte...

    1064304865.jpg1924080399.jpgAprès l'annonce vendredi dernier par Eric Fottorino et David Guiraud du plan de redressement du groupe, la tension monte... Assemblée Générale des personnels aujourd'hui... Mobilisation des salariés de Fleurus... Choses vues...

    Grève prévue lundi 14 avril, avec non-parution du quotidien... La presse va toujours aussi bien...

     

      

    technorati tags:
    del.icio.us tags:
    icerocket tags:
    keotag tags:
    Lien permanent 3 commentaires
  • Nouvelles du Monde... (encore et encore)

    ff11351f7fa476cc3897a9d9012b8271.jpgDemain... le vote des actionnaires, internes et externes afin de déterminer si oui ou non, Eric Fottorino sera le nouveau Président du Directoire du Monde, l'homme qui gèrera sortie de crise et redressement.

    Ce matin, AG des personnels. "Fotto" va donner des explications sur son projet, peut-être dévoiler qui est le gestionnaire sur lequel il va s'appuyer pour mener à bien ses plans. A lire, son interview dans Les Echos, icitte. Selon Les Echos, toujours, il aurait de bonnes chances d'obtenir les 16 voix sur 20 nécessaires à son élection. A voir icitte, too.

    A suivre...

    0513b6c1158356d8b68e418c5e52fbd0.jpgMise à jour 15h00: "Fotto" a parlé. Ce qui prend aux tripes chez lui c'est cette volonté d'aller de l'avant et d'expliquer. Pas de langue de bois. De la clarté dans les intentions. Un nom s'ajoute aux gestionnaires potentiels qui l'assisteront dans sa démarche, David Guiraud, récent (hier soir) ex patron des Echos. Le plan est clair, bordé: réduction des dépenses, construction du Groupe, pas de cessions d'actifs, redéfinition des rôles des sociétés de personnel, dont la SRM, dialogue avec les actionnaires, et à terme recapitalisation raisonnée.

    Verdict des urnes, demain.

     

    Enjoy!

    Lien permanent 0 commentaire