Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Marine et l'indignation

On s'extasie devant le succès de l'opus de Stéphane Hessel, Indignez vous! On polémique, on crie, on râle, on paye 3€ pour l'acquérir, l'offrir, le lire. On s'indigne, il y a de quoi s'indigner. Gueuler. Ronchonner. Se répandre. Contre l'injustice sociale, les privilèges de quelques uns, le cynisme d'autres, le foutage de gueule des puissants. Contre ceux qui s'en mettent plein les fouilles, contre ceux qui donnent des leçons d'ascétisme bien au chaud dans leur Ministère. Contre ceux qui nous conseillent de manger de la brioche quand le pain vient à manquer. Contre les cons, les gros, les nains, les profiteurs, les 200 familles, etc.

Indignation au maximum.

Et si, poussons le raisonnement à son paroxysme, l'expression suprême de cette indignation, le grand "fuck" populaire craché à la face de ceux qui tiennent les rênes du pouvoir, c'était cette déclaration d'amour sondagière à Marine Le Pen?
Indignez vous, dit Stéphane Hessel. Nous sommes indignés, outrés, enragés, jetons nous dans les bras des extrêmes, puisque les mous de droites comme de gauche n'ont rien à offrir sinon de belles paroles déconnectées de la réalité du quotidien.
Attention, pas d'amalgame, je ne dis pas que Stéphane Hessel fait le lit de Marine Le Pen. Les Hortefeux, Besson et consorts s'en chargent allègrement depuis des mois. Mais, bon, je vois une corrélation. C'est moche.
Très moche.



Envoyé de mon iPad

Lien permanent 3 commentaires

Commentaires

  • Serai-je donc un des seuls non-FN a s'amuser de la percée "sondagière" de la primesautière Marine le Pen ?

    Le français ne pouvant "bouger" qu'à l'aune de crise majeure, n'en faudrait-il pas une (crise) électoraliste pour enfin faire avancer le schmilblick ?

  • "Français humiliés, Français outragés, Français martyrisés ... mais Français libérés par leur vote FN" ... c'est, je pense, le discours en filigrane de Marine qui est très adroite avec les médias et la com, elle était à "bonne" école.
    La culture judéo-chrétienne blanche a bien du mal à accepter les changements de sa société qui devient inexorablement et pour l'enrichissement personnel de chacun, à condition d'être ouvert, multiculturelle et multiraciale. Ça n'empêche aucunement la définition de valeurs et règles de vie communes qui seront consensuelles (pas forcément molles !) et le socle de la France de demain.

  • @boronali: c'est beau comme du Jacques Marseille... Du bon usage de la guerre civile en France, mise en perspextive historique et démonstration qu'il faut bien que ça pète de temps en temps...
    @Nicolas: il serait temps d'admettre en effet que notre société est multiculturelle... Avec le nain qui se réfère dès qu'il le peux aux racines chrétiennes (indéniabales, certes, mais on ne va pas en faire tout un plat), ça semble mal parti.

Les commentaires sont fermés.