Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bloc-note express N°136

Rock en Seine marque la fin de l'été. Fin de vacances sur fond de rock'n'roll. Du gros, du lourd, du saignant. De l'humide aussi. J'y reviendra dès que j'aurai trouvé quelques précieuses minutes pour écrire un bilan du Festival. Apothéose avec les éléments qui ont eu raison d'Arcade Fire après une heure d'un concert intense. 

C'est la rentrée, dis-je. Reprise des rubriques traditionnelles de ce blog. Merci pour vos commentaires post-Madeleines estivales. Les Madeleines reviendront, j'ai fouillé dans mes archives musicales et dans ma mémoire (celle qui est logée dans le truc mou que nous avons tous a priori dans le crâne), j'ai écouté vos suggestions. Affaire à suivre.

En attendant, chaque fin de semaine, les nouveautés et découvertes, nichées dans mon iPod. Le bloc-note du lundi revient. Et pour le reste, toujours ce mélange de trucs de geeks, de choses vues, de films, de livres, et de rock'n'roll.

Pas grand chose ce matin, peut-être quelques coups de gueule? Et encore, même pas envie. Après 3 semaines passées sans ouvrir - à de rares exceptions près - un journal, sans écouter la radio. 3 semaines un peu hors du monde, pour se couper des Woerth-Bettencourt-Sarkozy, etc. 3 semaines à refuser d'en entendre davantage sur le bordel ambiant. 3 semaines à tenter de goûter aux choses simples. Et encore, je me demande si ça, je ne l'ai pas déjà écrit.

Mon inquiétude: le début du démarrage du commencement de la campagne de la Présidentielle 2012, et la saturation médiatique y afférant. Ca va puer. Attendons nous à chausses-trappes, anathèmes, démagogie à tous les étages, tirs tendus, snipers... Bref, de quoi donner envie de quitter les lieux, de déserter la Doulce France. L'herbe n'est guère plus verte ailleurs, quoique... Il suffit de lire deux phrasettes de quelque ministre ou porte-parole de parti politique au pouvoir pour se dire que les nouvelles du front de la connerie ne sont pas bonnes. Pour ne point être accusé d'angélisme de gôche, je suis au regret de constater que j'ai du mal à croire que tout changera par quelque action magique... 

Bref, je commence à ronchonner!!! Ronchon Powa!!!

Enjoy!

 

 

Lien permanent Catégories : Bloc-note 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.