Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cover story N°12

Don't let me be misunderstood... On connait par coeur la version d'Eric Burdon and The Animals. On a redécouvert celle de Santa Esmeralda dans la bande originale de Kill Bill... Celle de Nina Simone est sans aucune doute une des plus poignantes. Quelque chose qui prend aux tripes (au même titre que sa relecture du Ne me quitte pas de Brel)... C'est d'ailleurs la toute première version de la chanson. Pour le plaisir, tant le personnage est complexe, la version d'Elvis Costello
 
 





Enjoy!

 

Lien permanent Catégories : Musiques 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.