Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Liberté d'expression

medium_mahomet.jpgCeci est un espace de liberté. La blogosphère est un espace dédié à la liberté d'expression. Un espace précieux.
Aujourd'hui, Charlie Hebdo comparait devant le tribunal correctionnel de Paris, dommage collatéral de l'affaire des caricatures de Mahomet.
 
Qu'on aime ou non l'humour de l'hebdomadaire, son existence, ses outrances sont salutaires. Et preuve de l'existence d'un réel espace de débat démocratique. On peut débattre, on peut caricaturer, on peut s'exprimer. C'est le propre d'une démocratie. Religions, idées, personnes peuvent devenir cible de caricatures. On a cité, re-cité jusqu'à l'usure, voire jusqu'au cliché, Pierre Desproges, qui affirmait qu'on pouvait rire de tout, mais pas avec n'importe qui. On ne peut manifestement pas rire avec les adeptes du politiquement correct, qui espèrent qu'en affadissant la langue on résoudra les problèmes. Périphrase, auto-censure.. Le danger est là. A ma connaissance, aucun procès ne se tient actuellement aux Etats-Unis (pourtant terre d'élection du politiquement correct) à propos de cette affaire des caricatures de Mahomet déclenchée en 2006 par Jylland Posten. Premier Amendement de la constitution oblige.
 
Donc, soutien total à Charlie Hebdo!!!
  
 

Lien permanent 4 commentaires

Commentaires

  • Bien dit !
    Ert je suis content de voir enfin quelqu'un parler de ce procès, alors qu'au moment des caricatures tout la blosophère en avait causé, et là rien ... non seulement il y a le Politiquement correct, mais la mémoire est courte aussi !

  • Merci Dubuc de l'évoquer ici. Oui, la mémoire est courte.
    Bien dit à tous les 2.

  • Absolument de ton avis Dubuc et il n'y a rien a ajouter ... Soutien total a Charlie Hebdo pour les raisons que tu as évoquées.

  • @ tous: on attend le verdict!!! rendez-vous le 15 mars!!!

Les commentaires sont fermés.