Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

The Long Tail

medium_cover_long_tail.jpgRevenons sur The Long Tail, le modèle économique décrit et analysé par Chris Anderson, rédacteur en chef de Wired. Lecture estivale roborative et très excitante ne serait ce que par rapport aux multiples perspectives qu'offre le web! Le postulat de départ, validé par l'analyse entre autres du fonctionnement de sites de e-commerce comme Amazon ou Rhapsody, est que le modèle économique traditionnel défini par Pareto a vécu. Exit la loi des 80/20, place à la Longue Traîne, pour reprendre l'appellation québécoise...medium_long_tail_pic.jpg
La Long Tail, c'est la possibilité pour un produit ou un contenu de trouver son marché, même sur une longue période de temps et sur des petits volumes. L'essentiel est la multiplication des références disponibles, liée d'une part à l'abondance de la production de contenu, mais aussi à une demande toujours plus segmentée. Une chance pour tous les producteurs de contenus de trouver leur public et de monétiser leurs créations. Une chance pour les sites de e-commerce de ne plus dépendre uniquement de peu de produits best-sellers, mais de l'aggrégation de petites transactions. Comme le dit Anderson: to sell less of more. De moins gros volumes mais un plus grand nombre de références.
Plus le produit est dématérialisé, moins son coût de stockage est élevé, jusqu'à être quasi-inexistant, en particulier la musique ou la vidéo.
Pour faire émerger une référence, tout un sytème de filtres, de recommandations, sur le modèle visible chez Amazon: les acheteurs de tel produit ont aussi acheté tel autre, etc, etc...
Et au final  la possibilité de gagner de l'argent avec des produits rares, difficiles à trouver dans les réseaux de distribution classiques, mais référencés sur le web.
The Long Tail, c'est la possibilité pour la presse en ligne de commercialiser ses archives, en tablant sur le cumul de micro-transactions. C'est pour le marché des petites annonces, la possibilité de proposer tout, sans limite de temps, sans la contrainte de l'espace physique disponible dans un support papier. 
 
Une thèse très séduisante qui donne l'envie d'entreprendre et de se lancer dans le e-commerce! Quoi de plus excitant que de produire du contenu, de créer des produits et de savoir que l'on dispose d'un canal de distribution qui vous permet de toucher potentiellement le monde entier!
Qu'en pensez-vous?
 
 
 

Lien permanent 3 commentaires

Commentaires

  • Aucun rapport avec la note (mais bon j'assume) : ravi de te revoir ici.

  • @ Christophe: merci pour ta visite!

  • "La Long Tail, c'est la possibilité pour un produit ou un contenu de trouver son marché, même sur une longue période de temps et sur des petits volumes. L'essentiel est la multiplication des références disponibles, liée d'une part à l'abondance de la production de contenu, mais aussi à une demande toujours plus segmentée. Une chance pour tous les producteurs de contenus de trouver leur public et de monétiser leurs créations."

    Merci Dubuc, pour cet exposé clair et concis. Enfin, je comprends parfaitement la longue traîne !

Les commentaires sont fermés.