Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Damned! Les gratuits existent!!!

    Après le déni (rappelons-nous quelques éditos parus dans la presse quotidienne payante en 2002), la presse payante doit le reconnaître: les gratuits, non seulement existent mais sont en mesure de fournir des preuves de leur audience. Les résultats de l'étude EPIQ 2005 (TNS Sofres), largement commentés dans la presse (Le Monde, Le Figaro, CB News) donnent un éclairage nouveau sur cet avatar moderne d'un vieux média: le quotidien gratuit est puissant. 14 000 lecteurs seulement séparent 20 Minutes du Monde. Le Figaro avec 1225 000 lecteurs est largement surclassé par les gratuits...

    On observe l'émergence d'une nouvelle presse populaire, d'un média de masse capable de séduire des lecteurs jeunes, urbains, issus des classes moyennes... la génération CPE, en quelque sorte...

    Intéressante, l'analyse du niveau d'études du lecteur de gratuit: une structure proche de celle des quotidiens nationaux classiques (30% de Bac +3 pour la presse quotidienne nationale, 28% pour la presse quotidienne urbaine gratuite!!!) Et au passage la démonstration que les gratuits ont répondu à l'attente des jeunes lecteurs.

    Il sera intéressant dans les semaines à venir de s'intéresser aux duplications d'audiences entre les quotidiens gratuits et le web. Les 15-25 ans étant pluri-consommateurs de médias et ce simultanément.

    Lien permanent
  • Bienvenue!

    Les médias connaissent, grâce au développement accéléré des technologies numériques, une mutation sans précédent.

    Professionnel de la presse depuis une quinzaine d'année, je vous propose une réflexion sur l'évolution des médias et ses conséquences directes sur le mix média.

    Un annonceur peut-il continuer à communiquer comme il l'a toujours fait? Définitivement, non! Comment concevoir une campagne de communication en anticipant l'évolution des médias, des médias de masse aux médias individuels. Des médias payants aux médias gratuits. Quel modèle économique va prévaloir? La presse et la télévision sont dépendants de leurs recettes publicitaires. Les télévisions commerciales ont su anticiper un retournement de tendance en se diversifiant, en inventant de nouvelles sources de revenus. La presse, dans son ensemble n'a pas encore trouvé la pierre philosophale qui lui permettrait d'alléger sa dépendance aux recettes publicitaires. Trop tard? Peut-être. Mais il est temps de réagir, car les annonceurs vont se voir proposer de nouvelles possibilités de toucher leurs consommateurs, et ce dans une relation de dialogue en quasi face à face: VOD, podcasts, videocasts, blogs...

    Ce blog est un lieu d'échange, de réflexion dans le but d'élaborer les solutions médias de demain!

    Lien permanent