Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

web radio

  • San Francisco - Day 3 1/2

    medium_howard_stern.jpgLa nouvelle fait la Une de la presse américaine: le projet de fusion entre les deux opérateurs de radio par satellite, Sirius et XM. Une des raison invoquée par les frères ennemis: la réduction des coûts pour faire face à la concurrence des radios traditionnelles mais aussi à la montée en puissance des radios en ligne.
    De notre côté de l'Atlantique, la radio par satellite n'évoque pas grand chose. Sirius compte parmi ses animateurs-stars Howard Stern. XM a fait appel à Bob Dylan. Les deux chaînes fonctionnent par abonnement moyennant une souscription mensuelle de 12,95$ pour accéder à 130 canaux pour Sirius, et 170 pour XM. Les deux comptant chacunes autour de 7 millions d'abonnés. Il s'agit donc d'un marché de plus de 13 millions d'auditeurs payants. Il est vrai que la concurrence du web met en danger le modèle économique même de la radio par satellite. Les autorités s'émeuvent de cette concentration. Pas de réaction des consommateurs qui jusqu'à présent avaient dû choisir entre deux systèmes, et acquérir les récepteurs adhoc. Le problème principal auquel ont été confrontées les deux opérateurs est de n'avoir dégagé aucun profit depuis leur création. Au pays du dollar, une sorte d'hérésie...
     

    Lien permanent 0 commentaire
  • J'ai ouvert la boîte de Pandore...

    medium_tim_westergren.jpgNous avons déjà parlé ici de Pandora. J'ai déjà exprimé ici tout le bien que je pensais de ce mode de consommation de musique en ligne. J'ai voulu en savoir plus. Il y a quelques jours, j'ai eu l'occasion de parler avec Tim Westergren, CEO et fondateur de Pandora.
    Ouvrons la boîte de Pandore et allons voir ce qu'il y a à l'intérieur...
    Tim (photo ci-dessus) est actuellement en tournée de promotion de Pandora au travers tout le territoire américain. Il relate ses expériences, ses rencontres sur son blog. Son idée: aller sur le terrain à la rencontre de ses utilisateurs et utilisateurs potentiels dans tous les lieux où l'on consomme de la musique, en particulier les campus. Un gros travail d'évangélisation dont le but est de faire connaître Pandora, le Music Genome Project, clé de voute du site, de contribuer au buzz et au final d'accroître l'audience.
     
    A l'origine, Tim est musicien et a tourné pendant dix ans avec un groupe de rock. Comme tous les passionnés de musique, il a cherché à percer. C'est cette expérience et son équation fondamentale: "comment émerger au coeur d'une offre surabondante ("a needle in a haystack", comme il le dit lui même)?" qui est à l'origine de son projet. Il y a sept ans, il pose les bases de qui va devenir le Music Genome Project, l'élaboration d'un système permettant à l'auditeur de découvrir des artistes à partir du contenu de leur musique.

    Lire la suite

    Lien permanent 4 commentaires