Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

surréalisme

  • Dans mon iPod ce weekend... Philippe Katerine

    La critique est enthousiaste et unanime. Palme de la cohérence décernée aux Inrocks, qui depuis des années défendent Katerine avec acharnement, comme ils ont défendu Dominique A. Depuis plus de 15 ans. Il y a bien sûr le convertis de la dernière heure qui, faute de mieux s'extasient devant l'audace formelle, la simplicité, le choix esthétique: non look, cheveux filasses, ringardise kitsch.

    Mais Katerine, qu'est-ce exactement? Un fumiste? Un fou génial? Un surréaliste 2.0? Un escroc? Télérama s'interroge. En même temps, Télérama prend fait et cause pour tellement de valeurs discutables - hormis Clash et Arcade Fire - chanteurs soporifiques, trucs de bobos branchés... 

    Katerine... Essayons d'être objectif. En quoi La Banane serait de plus grande portée artistique que Le Petit Bonhomme en Mousse? Peut-être à cause du discours désespéré de l'auteur? Lequel ne fait pas tourner les serviettes en invitant à la grosse rigolade arrosée au pastaga? Moins de beauferie et plus d'auto-dérision et de haine de soi chez Katerine peut-être. Il est vendéen et pourrait presque être belge, dans la grande tradition des Tueurs de la lune de Miel, Arno, Jan Bucquoy?

     

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Playlists 0 commentaire