Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pierre ballanger

  • Cultures

    Un verbatim de Pierre Bellanger, noté à la dernière conférence de l'EBG, à propos des différences culturelles et en quoi, les sites communautaires reflètaient la culture d'une communauté, mais aussi en quoi cette culture était le ciment de la communauté elle-même.

    medium_blackboard_jungle.jpg Au départ un constat: MySpace est perçu du moins dans la sphère médiatique, comme LE site communautaire des "djeunz". Or, il s'avère que d'un point de vue socio-démo, 50% des utilisateurs ont plus de 35 ans. Pour Bellanger, ce profil n'est pas surprenant, partant du constat que sur MySpace, l'univers de référence est le rock. Or le rock est rattaché aux plus de 35 ans. La culture des moins de 35 ans étant plus centrée sur le hip hop. Parlant de la culture du dissensus pratiquée par Skyrock, Bellanger rattache l'univers des adolescents à un désir d'émancipation. Après avoir été depuis ses origines l'expression de la révolte adolescente contre l'ordre établi (si on remonte à l'age des dinosaures, Graine de Violence/Blackboard Jungle en 1955 en est une des premières expressions musico-cinématographiques) le rock est devenu mainstream, totalement consensuel. L'univers du rap est plus ancré dans l'expression d'une identité culturelle forte.

    Ce qui par ailleurs, permet de s'interroger au passage sur les chances de succès de masse de la version française de MySpace, confrontée au phénomène Skyblog...

     

     


    Lien permanent 1 commentaire
  • Egocasting

    Le terme revient régulièrement pour qualifier le phénomène des blogs. Egocasting. Après le broadcasting, diffusion large de contenu à destination du plus grand nombre, on passe à l'ère du narrowcasting. L'idée générale: distribuer un contenu sur un public plus ciblé. Le blogging, mais aussi d'une certaine façon les médias de proximité peuvent relever de cette approche. Parlez-moi d'moi, y'a qu'ça qui m'intéresse, comme dit la chanson. Et le blogging? Le web (dit 2.0 - disclaimer: l'appellation semblant provoquer des poussées de fièvre chez certains, elle sera employée avec toutes les précautions d'usage...) a permis de développer la dimension d'échange, l'approche conversationnelle, comme le soulignait Pierre Bellanger, lors de la dernière table-ronde de l'EBG. Le blog est pour l'instant la meilleure illustration de ce concept d'egocasting.

    L'utilisateur devient créateur de contenu, le diffuse et se met en scène.  Il offre son ego potentiellement au plus grand nombre.  Dérive narcissique? Pas uniquement. L'utilisateur devient acteur. Il émet un avis, une idée, une opinion, à destination de son premier cercle relationnel. Potentiellement, son avis peut viralement toucher des cercles de plus en plus larges. Il contribue à ce que Chris Anderson décrit dans The Long Tail comme des filtres: tout ce qui peut contribuer à faire émerger un produit, un livre, un artiste, un film... ou le tuer.

    L'egocasting est une arme au service de l'intelligence collective!

     

    A vos claviers!!

    Lien permanent 1 commentaire