Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

miscellanées d'internet

  • Bloc-note express N°200

    Depuis quelques semaines, j'ai négligé ce bloc-note express hebdo qui me donnait l'occasion de faire un point sur le temps qui file.
    Le dernier bloc-note, le 199ème date du 11 juin. Loin derrière.
    Le 200ème est l'occasion d'un bilan, avant le break estival. Dans quelques jours, mise au vert, dans un endroit où, comme tous les ans, je me retire loin des Internets, avec une connexion aléatoire. Il fut un temps où cette perspective était presque anxiogène. Comment vivre loin de la rumeur du monde? Comment vivre déconnecté sans se la jouer luddite?

    D'abord, il y a un besoin de prendre du recul. C'est tout bête, tout simple. Dormir. Prendre le temps de ne rien faire, l'espace de quelques jours après quelques années d'une intensité et d'une densité exceptionnelles. Dormir. Lire. Ecouter du rock, de la pop, du jazz, du metal... Lâcher prise. Un peu. Se vider la tête pour mieux écrire.

    Car l'éditeur attend un manuscrit pour mi-septembre. Après Les Miscellanées d'Internet, Nico Prat et moi n'avions qu'une seule envie, nous lancer dans l'écriture d'un 2ème livre. Continuer à explorer les mondes d'Internet, les tribus, leurs rites, usages et langages... Campagnes électorales obligent, nous nous sommes passionnés pour la politique au travers du prisme des médias sociaux. Un sujet passionnant qui a déclenché des rencontres, pour un livre qui sortira début 2013... Affaire à suivre!

    J'ai attendu d'avoir la quarantaine pour me lancer dans des projets kiffants. Un autre de ces projets avance, avec la complicité et l'énergie d'une productrice de talent. Affaire à suivre... De l'écriture en perspective, des dialogues percutants, des situations improbables. Tout ça avec le camarade Nico Prat...

    Il y a eu ces dernières semaines des rencontres, des gens, des lieux. Plein de choses qui font se sentir vivant. Qui donnent de l'énergie, pour faire face au quotidien.

    Il y a eu ces derniers jours des décisions, des choix. Parfois pas faciles. Des choses qui font grandir, qui amènent à repenser aux mots de Rudyard Kipling:

    "Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
    Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
    Si tu peux conserver ton courage et ta tête
    Quand tous les autres les perdront,
    Alors les Rois les Dieux la Chance et la Victoire
    Seront à tout jamais tes esclaves soumis,
    Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire,
    Tu seras un homme mon fils!"

    Bref... Affaire à suivre!

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 0 commentaire
  • La télé fait vendre des livres...

    Hé hé, les papes des médias sociaux! Dingue c't'affaire! Mais l'impact d'un passage télé sur les ventes d'un livre est étonnant. Le Sieur Nico Prat et moi passons sur LCI... Ca se traduit par une remontée dans les stats Amazon.fr... Je fais mon naïf, pour la forme. Mais il est intéressant de constater l'efficacité du mix médias numériques + médias traditionnels. Et quand les médias traditionnels parlent de numérique, alors... Extase garantie! :)

    A part ça, l'accueil de Benoît Gallerey, Bénédicte Le Chatelier et Thibaud Vézirian fût excellent et l'ambiance délicieuse!

    Lien permanent 0 commentaire
  • Bloc-note express N°188

    Le 13 janvier, c'était baby-blues. Le coup de mou post-partum. Les Miscellanées sont en librairie. Le bébé est lancé. Etonnante sensation. Puis vient la promo, après le Midi2, le jour de la sortie, 25 minutes avec Philippe Dana sur le Mouv', viennent les chroniques sur les blogs, dans la presse. On les guette avec avidité. Tout n'est que premières fois.
    Fête au Motel, jeudi dernier, les amis, le cercle proche. C'est bon, ça. Quelques bières. Des dédicaces au coin du bar. Sympa.
    Passages aléatoires dans les Fnac de proximité, histoire de voir la mise en place et jouir de ces instants de fierté: voir son livre positionné sur les présentoirs, en pile. Belle sensation.
    Samedi, découverte de l'article dans Libé, une colonne avec photo de la couv. Libé, le canard qui m'accompagne depuis mes 18 ans. Gros kif, comme on dit.
    Ca et là quelques piques dans les divers articles. L'accueil des médias est globalement favorable. Le principe des Miscellanées surprend. Oui, ce livre est fouillis et foutraque. A l'image d'Internet. Ni plus ni moins. Oui, certains passages sont écrits dans un langage cru. Mais Internet est ainsi, le soft cohabite avec le hard, le lumineux avec le glauque absolu. Le mauvais goût avec la bien-pensance. Oui, l'écriture vient du blog. Mais à 50% seulement, l'un des auteurs étant journaliste.

    A part ça, life goes on. Missions, cours, rencontres.

    A part ça, J. Edgar est un bon Eastwood, certes didactique mais passionnant par son côté "je vais vous raconter la face cachée du personnage le plus tordu de l'histoire américaine". Et Leonardo Di Caprio magistral.
    En revanche, Millenium, Fincher ou pas, n'est que l'inutile remake de la première adaptation suédoise du roman de Stieg Larsson. Certes, il y a de beaux mouvements de caméra. Mais le film est long, se perd en route, et semble sur la fin vouloir se conclure rapidement, le réalisateur s'étant rendu compte de son égarement. Bref, décevant. Rien à voir avec le glauque Seven.

    A part ça, l'album de Skip the Use berce mes trajets en métro.

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 0 commentaire
  • Bloc-note express N°187

    Le bloc-note express est de retour. Pas eu le temps de l'alimenter depuis quelques semaines, voire mois. J'avais piscine.

    Naaaan, je rigole.

    Plus sérieusement, le blogueur a délaissé plus ou moins son espace d'expression qui entre - OMFG - dans sa 6ème année.  Il s'est lâché sur Twitter, moins chronophage (quoique...), du moins, un tantinet moins contraignant éditorialement parlant. 140 caractères par post, ça repose.

    Etat des lieux:

    miscellanées d'internet,Les Miscellanées d'Internet en librairie depuis jeudi dernier. Excitation maximale, joie de gamin devant l'arbre de Noël. Un livre! Mon livre. Moi qui, gamin, rêvait d'aller présenter mon livre chez Bernard Pivot... Bon, Bernard Pivot a eu le mauvais goût de ne pas m'attendre et d'arrêter Apostrophe il y a des années. Bernard, vous avez eu tort! Je promets, on se serait bien tenus! Surtout moi. On n'aurait pas bu du vin blanc, on ne se serait pas bourrés la gueule. Nico Prat n'aurait pas parlé de caca, et je n'aurais pas prononcé le mot sodomie. Promis-juré-craché, parole de scout! 

    A part ça, promo, à donf'! D'aucuns ont cherché à perturber le plan de promo des Miscellanées d'Internet! Je pense à Xavier Niel qui a lancé on offre deux jours avant la sortie du livre. Je pense à Costa Croisières qui plante un navire de 290 m sur un caillou rien que pour nous contrarier. Avec dommage collatéraux, en plus. Je pense à Standard & Poors qui tente de détourner l'attention en retirant un A à la Mère-Patrie. "Les Miscell_nées d'Internet", ça se lit moins bien, comme titre. 

    gilles jacquierGilles Jacquier, journaliste, tué en Syrie. Je ne suis pas journaliste, juste un petit commentateur dilettante de la vie qui va. Le seul risque vital que j'encours est l'accident de la route., Emotion, en pensant à ceux qui s'approchent de près de l'action pour être sûrs que la photo sera nette. Ces journalistes-là méritent un immense respect. 

    Grande fierté: recevoir les exemplaires papier de L'Expansion Management Review avec son nom en couverture! L'article est là, une réflexion sur les paradoxes du consommateur 2.0. En bref, les outils, les médias, l'environnement ont changé. Certes, c'est indéniable. Mais le consommateur, lui, a-t-il tant changé que cela? A mon avis, non. Qu'en pensez-vous?

    A part ça, j'ai commandé l'album de Lana Del Rey, reçu celui de Skip The Use, revu la mini-série Holocauste, lu Gaza 1956 de Joe Sacco et Les chroniques de Jerusalem de Guy Delisle et racheté la réédition du légendaire Principe de Peter.

    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 0 commentaire
  • Bloc-note express N°184

    "Les Miscellanées d'Internet" sont en voie d'achèvement. Fusion des manuscrits rédigés chacun de notre côté, Nico Prat et moi, classement des miscellannées, liste des remerciements... De son côté, l'éditeur nous a soumis quelques projets de couvertures qui donnent tout à coup une dimension extêmement concrète au projet! Excitation!!!

    Finalisation d'un article pour une revue à paraître en décembre, sur le client 2.0. Existe-t-il d'ailleurs, hein? Affaire à suivre.

    Côté lectures, commencement du pavé de Jonathan Franzen, Freedom. J'avais adoré Les Corrections, parues il y a plusieurs années de cela, son premier bouquin. Un monument. Freedom, dont mon libraire, qui a parfois la dent dure, m'a dit le plus grand bien, est encensé par la critique. Méfiance, méfiance. Don't believe the Hype! est mon mantra. Le livre se lit facilement, on s'attache aux personnages, à cette famille américaine quelque peu dysfonctionnelle, les Berglund. Une version intello de Desperate Housewives, des tranches de vie suburbaine, de l'Americana. Un régal.

    Festival We Love Green, dimanche soir, pour les concerts de Metronomy et de Pete Doherty. C'est beau l'écologie et le développement durable et le green, et tout et tout. Mais, la caractéristique de l'éclairage basse consommation est qu'on ne voit pas grand chose. Je ne suis pas si green que ça... D'ailleurs, paradoxe, je m'étais rendu à Bagatelle en voiture... Pas en Hummer, certes... Et la musique? Metronomy, pas mal. Pete Doherty, seul avec sa guitare. Pas mal, même si son concert ne décolle que quand il chante ses tubes des Libertines et de Babyshambles... (personnellement son album solo m'a gonflé, mais cela n'engage que moi... Haterz, lâchez vous! ;) )

    Voila... A part ça, ouverture de la page Facebook de Dubuc's Blog. Pas par mégalomanie (quoique), mais juste histoire de, enfin, voila, quoi...

    Enjoy!

     

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 0 commentaire