Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

desproges

  • Desproges

    En ces temps d'hommagite aigüe, il est de bon ton de s'extasier sur les vertus incroyables de nos chers disparus. Dont la viande froide nous est servie avec la dose de mayo qu'il faut, la dose de compils', de "vu à la télé", d'enfants de la télé, de Michel Drucker, d'yeux larmoyants...  Le disparu apparait, paré de toutes les vertus. Les églises sont vides. Mais les nouveaux saints font salle comble. Les reliques se vendent comme des petits pains. Les marchands du temple battent des mains. 

    Aujourd'hui, date anniversaire. Il y a 20 ans, Desproges. Aujourd'hui, les voix unies célèbrent ce maître de la provocation et de la langue française. Il est vrai soyons honnêtes qu'il y a une distance cosmique entre le comique (?) d'un Bigard, l'écriture consensuelle (et drôle, admettons-le) d'un Gad Elmaleh,et les textes du Droopy des années Giscard.

    Faits d'armes: Desproges vs Jean-Marie Le Pen au Tribunal des Flagrants Délires sur France Inter. Autre fait d'arme, plus compliqué avec le recul du temps "On me dit que des Juifs sont cachés dans la salle...", deuxième degré, casse-gueule. 

    Je vous laisse juge. Personnellement, et je l'ai déjà écrit ici, j'aime bien Desproges. On n'est pas obligé. Surtout les jours d'hommage. 

     

     

     

     

     

     

    Enjoy! 

    Lien permanent 0 commentaire
  • Rire contre le pire!

    Rire contre le pire. Un sujet choc dans Télérama cette semaine. Prometteur au vu des couvertures ci-dessous. Desproges l'a dit, on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui. Télérama, qu'on a découvre sous un nouveau jour, passe à l'attaque demain.

    On est impatients!!!
      
    Lien permanent 0 commentaire
  • Brèves en vrac

    • Mercredi soir, de retour de Londres, à peine sorti de l'Eurostar, direction L'Entrepot pour la rencontre de blogueurs parisiens "Paris blogue-t-il?". Ma première participation. L'occasion de mettre des visages sur les pseudos et de rencontrer en chair et en os mes camarades de la blogosphère. Très sympa. I'll be back!
    • Youvox... Vous connaissez le projet ambitieux de magazine en ligne collaboratif initié par Laurent Esposito et Christian Jégourel? J'adhère à cette idée qui va à la fois promouvoir et s'appuyer sur de l'UGC, mais aussi démontrer que du contenu de qualité peut émerger s'il est fédéré sous une marque ombrelle. Bref, un projet très Long Tail, richesse de l'offre et filtre de recommandation. Une affaire à suivre.
    • Et pour finir quelques aphorismes de Pierre Desproges, dont les "Réquisitoires du Tribunal des Flagrants Délires"medium_Pierre_Desproges.jpg viennent d'être ré-édité (Editions du Seuil - Collection Points): "La guerre ne l'oublions pas, la guerre est faite par des gens qui ne se connaissent pas et qui s'entre-tuent , pour le compte de gens qui se connaissent mais qui ne s'entre-tuent pas"... Applicable aussi bien au business qu'à la politique... "S'il est vrai que l'humour est la politesse du désespoir, s'il est vrai que le rire peu parfois désacraliser la bêtise, exorciser les chagrins véritables, alors, oui, on peut rire de tout, on doit rire de tout". A méditer sérieusement à l'heure du politiquement correct et de l'auto-censure.
     
     Enjoy!  
     
     
     

    Lien permanent 3 commentaires