Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

buzz

  • Buzz, argent du buzz et showbiz

    Le showbiz est un monde impitoyable. La musique est un monde impitoyable. Les médias sont un monde impitoyable. Que faire pour attirer l’attention? Aller sur les Internets? Mais les Internets sont peuplés d’individus qui recherchent le buzz. Attention whores prêts à tout. Tout faire pour exister. Même de la télé réalité. Même tuer des chatons ou des pandas roux. Même dire que la France est un pays de blancs. Même dire qu’on aime Youssoupha. Même inviter les penseurs de l’impensable sur un plateau télé pour mettre des mots sur ce qui ne se dit pas. Un discours de Vérité, quoi. Bref, le buzz buzze. Même chez les décérébrés tout en seins, tatouages et muscles, chtis et marseillais aux 40 mots de vocabulaire. Bref ça buzze. Et Morandini rebuzze. Et Trierweiler change de look. Et Kim Kardashian kardashiane, faute de mieux. Et les foules sentimentales, qui n’ont plus trop soif d’idéal n’en déplaise à Souchy et Voulzon, zappent d’un buzz à l’autre sans transition. Trankill, OKLM

    Dans le bordel ambiant, comment faire savoir qu’on est là? Comment avoir son 1/4 d’heure warholien quand tout le monde le recherche en même temps?

    J’ai reçu il y quelques mois un mail. Belza me sollicitait pour diffuser son clip. J’aurais pu ne pas voir le mail. Il aurait pu atterrir dans la boîte à spam. Le message était marrant. La vidéo marrante elle aussi. Et tellement paradoxale. Une chanson sur le buzz et l’abus du buzz, et le buzz pour le buzz, et une fille qui demande le buzz et l’argent du buzz. Tout en voulant faire le buzz. Idée amusante. D’autant plus que dans la conversation, Belza cite Barthes, Brel et Piaf. Alors jouons le jeu.  


     

    Lien permanent Catégories : Musiques 0 commentaire
  • Connaissez-vous le Puma Index?

    L'idée n'est pas nouvelle, mais l'exécution particulièrement soignée. Puma rend la finance sexy, surfe sur la conjoncture et rend fun le contexte de crise. L'idée: plus ça va mal, plus la marque devient connivente et caresse son public dans le sens du poil, le ramenant dans une zone de confort sexy et sympathique. La lueur d'espoir, la bouffée d'air pur. Le Puma Index, sera bientôt accessible sur Internet et sur iPhone. Au programme, des indices boursiers, des filles canons et des mecs musclés. dans la joie et la bonne humeur! Que la crise est jolie. En plus elle permet de contextualiser la nouvelle collection Puma Bodywear! Que demande le peuple? Le trailer ci-dessous!

     

    (Source: Cream magazine)

    Enjoy!

    Lien permanent 0 commentaire