Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bayrou

  • Sic Transit Gloria MoDemi (Vie et mort du MoDem)

    Veille d'élections. Demain, deuxième tour des régionales. J'accomplirai mon devoir citoyen. Avec les mêmes interrogations que l'ami Vinvin. Il n'y a pas de raison à ce que les irakiens bravent attentats et fusillades pour se rendre dans les bureaux de vote, et que nous, occidentaux ramollos, nous restions sous la couette. La perspective de se prendre une balle d'AK47 serait-elle le meilleur argument pour pousser l'électeur à exprimer son suffrage? Un projectile de 9mm mal placé, ça fait des dégats. Va comprendre. L'envie de coller une claque au pouvoir en place. Comme ça. Expression consumériste. Vote sanction. Un vote en creux. On vote contre. Mais pour qui? Des Verts talibans de l'écologie, source ineffable d'emmerdements au quotidien. Des Verts qui lavent les couches souillées de leurs nains, rendent la circulation automobile infernale pour pouvoir faire de la bicyclette en sens interdit à l'heure de pointe en plein coeur de Paris. Qui bouffent des graînes de chez Biocop. Pour qui? Un PS qui se cherche - se trouvera-t-il un jour? Entre les martinolâtre, les ségolénophiles, des DSKistes, les Fabusiens, les Hollandais et que sais-je encore... Pas bien excitant tout ça. Et pourtant on va y aller. Mettre l'enveloppe dans l'urne. Entendre le "A voté" libérateur. Récupérer les résultats avant 20h00 sur Twitter. Et s'en foutre.


    IMGP2038.JPGIl y a eu l'aventure Modem. La découverte de Bayrou en 2007. La possibilité d'une alternative aux blocs de droite et de gauche. Mossieur Resse raconte bien l'histoire. Donc 2007, on y croit au baratin du père Bayrou, les racines paysannes et modestes, le tracteur. Quand Ségolène nous promet les lendemains qui chantent, la lune, la semaine des 4 jeudis et des 32 heures, le premier jour du grand soir du reste de ta vie et du chabichou pour tous. Et quand Nicolas te promets de travailler plus pour gagner plus. On l'aime bien le Bayrou. On soutient. On s'investit, on adhère même. Au tarif du marché du militant 2.0, soit 20€. Avec reçu fiscal. Carte reçue. On est un peu fiérot d'avoir adhéré à un parti pour la première fois parce que ça sent encore la peinture orange, le neuf.

     

    Et puis on va à la première rencontre au siège de l'UDF. Et on sent un truc qui ne fonctionne pas. La querelle des anciens et des modernes. Les militants UDF-canal historique qui énoncent doctement qu'il faut ne point se hâter, qu'il faut des structures. Bref un truc qui ressemble à un parti politique. Les nouveaux militants, sympathisants de gôche, jamais encartés veulent passer à l'action. Tout de suite. On leur file un t-shirt orange. Deux cacahouettes et un verre de kir. Et hop. L'affaire est faite. Tchao bye! En attendant Seignosse, l'Université d'été. Il y a eu des élections, où l'on a cru au 2.0, et où on s'est rendu compte qu'un parti, comme tout parti, veut du militant pour tracter sur les marchés. De la chair à canon. De l'idiot utile pour faire les trucs chiants. Echanges de mails surréalistes entre militants. "Voila, je tracte de 7h43 à 8h53 à la gare de ..., quelqu'un peut-il me prêter un t-shirt orange taille L?" A cette époque j'ai été impressionné par la foi du militant. Je voyais en eux les vrais croyants. En me voyant en hérétique potentiel.

     

    Vinrent les échecs électoraux et cette propension du centriste palois à se victimiser, à s'inventer un destin supérieur, à devenir un Lider Maximo. Novice en politique, j'ai découvert au MoDem TOUS les travers des partis auxquels je n'avais jamais adhéré pour les mêmes raisons. Culte du chef. Ligne politique rigide. Manque d'humour. Capacité à gloser doctement sur tous les sujets sur le mode du "yaka-faukon".

     

    Le t-shirt orange a fini dans un container de vêtements destinés aux nécessiteux. La carte de militant a été découpée en petits morceaux et jetée. L'intérêt pour la chose publique est retombé.

     

    Reste le devoir électoral. J'irai. C'est un devoir. L'essence de la démocratie. Mais, bon...

     

    Enjoy!

    Lien permanent 0 commentaire
  • Bloc-note express N°16

    Départ pour New York. Le Dubuc's blog traverse l'Atlantique pour la troisième fois cette année. Live blogging from The Big Apple dans quelques heures.

    Et puisqu'on parle d'Apple... L'Apple Store de 5th Avenue (en haut à droite, juste avant Central Park) sera certainement ma première visite culturelle.. :-D Vive l' fort!!! 


    Agrandir le plan

    Semaine passée riche en événements. A commencer mardi dernier par la réunion des blogueurs parisiens. Paris d66013c4aeff5d90d651beb829fccb5a.jpgblogue-t-il? est mort. Vive Hive o'clock - Time to Buzz! Les parisiens bloguent. On le sait maintenant (pas qu'eux par ailleurs, ne soyons pas centralisateurs!!!), aujourd'hui ils buzzent. Bravo à Pierre Vallet pour ce tournant stratégique!

    Dîner des Ex, l'association des anciens galopins ayant fait leurs premières armes au Groupe Expansion. A l'occasion des 40 ans de L'Expansion. Au départ, une initiative d'anciens chefs de pub. Aujourd'hui un rassemblement fédérateur de ceux qui sont passé par cette belle école de vente qui a essaimé dans tout le paysage médiatique français. 140 personnes réunies sans nostalgie du bon vieux temps où la presse allait bien... Un vrai truc de vrais gens. IRL.

    IRL... Avouons-le, jusqu'à la lecture du n° spécial Hitech du Monde 2, je ne connaissais pas cette expression. Explication pour les non initiés: IRL = In Real Life. On chatte dans les rézosocio et on boit des mousses en vrai IRL. Claro? 

    Rkst vs Deezer vs Pandora... Rkst, un nouveau mode de consommation de musique en ligne. D'écoute, pour être précis. Présenté par certains comme le Pandora français. Pandora est toujours inaccessible sous nos latitudes, pour des questions de droits de diffusion. Dommage! La nature ayant horreur du vide, Rkst se lance dans l'aventure des webradios sur mesure. Créez votre compte, tapez le nom d'un artiste dans la case ad-hoc. Un clic. Une radio est disponible. La playlist est constituée d'artistes apparentés à votre choix initial. Très proche de Pandora dans l'esprit. Une différence notable, le contenu de la playlist n'est pas particulièrement bluffant. Très mainstream. A mon avis pas suffisamment pointu pour satisfaire l'amateur exigeant. Assez loin de la richesse du Music Genome Projet de Pandora. Défaut de jeunesse? A suivre. En revanche l'idée forte de Rkst (prononcer aircast), ets la possibilité pour l'utilisateur de créer ses propres émissions de radio. Combinaison voix et musique. Intéressant. A titre personnel, je préfère Deezer, dont l'offre est beaucoup plus vaste.

    e5b943aa07ecd8a4fb7b1f56a0cc414d.gifEn3mots... Un site d'information, une newsletter quotidienne. Synthèse de l'actualité. En 3 mots comme son nom l'indique. Un projet animé par Yaël Hirsch croisée lors du dernier Paris blogue-t-il? Time to Buzz. A suivre, jy reviendrai.

    le monde vs lemonade... Amusant... Les sugestions automatiques des versions anglo-saxonnes de word, outlook, voire même lotus notes... Je reçois beaucoup de mails en provenance de l'étranger dns lesquels mon correspondant voulant taper lemonde.fr, se voit proposer automatiquement par la machine lemonade.fr... Offre subliminale de reconversion? Dois-je ouvrir un bistrot pour autant... ;-)

    Modem et grand écart... Je ne suis pas au congrès fondateur. Je ne comprends pas la stratégie d'alliances à géométrie09f9ecc75a512c0c878aa5431caceef7.gif variable. Le grand écart permanent, et ce jusqu'à 2012, me semble une posture intenable. Le grand écart. Sans préparation ça fait mal aux adducteurs, et pour les mecs, quand on chute, ça fait TRES mal... Supplétif de la droite et de la gauche en même temps... Est-ce cela la politique autrement? Faut qu'on m'explique. Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément comme disait le père Boileau. François Bayrou a la magie du verbe. Son discours est démenti par la réalité du terrain. So what? Je me passerai de gourou. 

    Mon iPod est plein de nouveautés, de vieilleries que je viens de charger et qui seront ma bande-son new yorkaise... French Cowboy, Beirut, Bruce Springsteen, Johnny Cash, BB Brunes, Devendra Banhart... 

    Enjoy! 

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 1 commentaire
  • MoDem... 6 mois après

    L'affaire m'aura couté 20 Euros. Le prix du marché. Pas plus cher qu'une adhésion au PS courant 2006. Au final qu'est-ce qui me reste du MoDem? Pour l'instant, une carte en plastique et un t-shirt orange, difficilement recyclable sur la plage... Kitsch un jour? Peut-être.

    15ce9ab98023ecca9069344fcc2078ee.jpg Ai-je pêché par naïveté? Fraîcheur? Méconnaissance de l'univers de la politique? La chose publique m'a intéressé d'avril à juin. Comme tout le monde. Le réel a repris le dessus depuis. Une réunion du MoDem, période euphorique. Une énergie impressionnante se dégageait de l'assistance. Déjà les embryons de la querelle des anciens, centristes canal historique, et des modernes, adhérents à 20 Euro, émergeaient. La soif d'action des nouveaux militants confrontée à la volonté ferme des tenants de la maison de ne pas se laisser déborder.

    6 mois après... Pas de lisibilité. Pas de positionnement clair. Et pourtant, les principes fondateurs étaient beaux et séduisants, sortir des clivages droite-gauche traditionnels, faire bouger les lignes, faire de la politoc autrement, mains propres, tête haute, derrière propre... C'était Xanadu, le pays de Cocagne, le Paradis, l'Île aux Enfants, le pays des Bisounours... Et aujourd'hui, c'est... euh... Le doute m'assaille... Que dire, que faire, que penser?

    Les lignes ont bougé, en effet... Mais pas grâce à Bayrou. L'ouverture, scénarisée par les spin doctors sarkozistes a émasculé l'opposition de gauche, atomisé le centre...

    Alors c'est décidé, je retourne au rock et aux médias. 

    Enjoy! 

    technorati tags:
    del.icio.us tags:
    icerocket tags:
    keotag tags:
    Lien permanent 4 commentaires
  • Zenith

    c598cd841aa695a0a006ea8f5c56d188.jpgJ'y étais, donc. Au Zenith, jeudi soir. Un peu Tintin reporter, un peu Candide au meeting... La dernière fois, c'était pour le concert de La Grande Sophie... avec mes filles... Donc, un premier meeting... Champagne!!! Je ne portais pas mes chaussettes oranges de la maison Socksbox... J'y étais tel le Huron de Voltaire. Pas totalement par hasard non plus. Mais avec l'oeil ouvert et la curiosité du nouveau venu qui, à l'instar des collégiens le jour de la rentrée scolaire dans un nouvel établissement se demande  quand même s'il est bien à sa place et s'il va se faire de nouveaux copains. Pas de teeshirt orange. Costard. La classe naturelle du mec qui sort du bureau. Pas de marchands de merguez à l'extérieur. Aucun risque pour l'intégrité olfactive dudit costard. Au moins 35°C devant la scène. Et le concert meeting n'a pas commencé. On échange les souvenirs de concerts avec X. et Y. présents aussi icitte (Pas de nom en vertu de l'article 9 du Code Civil, le plus beau leg de Napoléon 1er au show biz...)... Ola dans les gradins. Première partie. Les djeunz, les militants, les nouveaux. Deuxième partie. Les candidats, militants, société civile, pros et amateurs. Troisième partie, Bruce Springsteen... Non... Je déraille. MC Baïroo and the MoDem Posse. J'ai pas tout vu. Appelé ailleurs par des obligations familiales, Tintin Candide sort du Zenith, enfourche son tonnerre mécanique et disparait dans la pampa. Fondu au noir. Cut. Générique de fin. Applaudissements.
     
     
     
     
    technorati tags:
    del.icio.us tags:
    icerocket tags:
    keotag tags:

    Lien permanent 0 commentaire
  • Bloc-note express

    Hier soir, MoDem au Zenith. Dans la fosse. Des djeunz, parmi lesquels on sent poindre chez certain l'étoffe des futurs politiciens. Salle pleine, comme les soirs de concert. Arcade Fire en bande-son des clips de témoignage des sympathisants, "Neighborhood"... Du bon goût ;-)

    Ce matin, visite de l'Assemblée Nationale... Mr Dubuc accompagne une sortie de la classe de sa fille (abnégation et courage nécessaires!)... L'occasion de découvrir le Palais Bourbon...

    Bientôt la révélation Big Tool... Il me l'a promis...  Vaguement une idée du concept... Mais très vague...

    Conseil de surveillance au Monde aujourd'hui... Suspense, suspense...

    Et weekend sans ordinateur, dans le sud... Et lundi vacances. Désolé Jean-Pierre, je prends mon lundi de Pentecôte... L'école publique, laïque et républicaine étant fermée, il faut bien rester auprès de ses enfants, non?...

    Lien permanent 1 commentaire