Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

balance

  • Un con ordinaire

    Scène de la vie ordinaire vécue dans le TGV hier. Un trajet Reims-Paris. Simple. Je m'installe. Le train démarre. Installation rapide, magazines, iPod. Je colle mon iPhone sur mon oreille et passe un coup de fil. Sotto voce. Début de conversation. D'ordre plutôt professionnel. J'aperçois le contrôleur qui entre dans le wagon. Je sors mon billet. Au moment où il approche de mon rang, mon voisin lui fait un signe et me désigne. "Allez téléphoner sur la plateforme, Monsieur" me dit l'homme à la casquette. Je raccroche, en énonçant clairement à mon interlocuteur: "Je te laisse, je viens d'être dénoncé au contrôleur".

     

    Monsieur le con ordinaire, n'eût-il point été plus civil de me signifier directement que mon coup de fil vous importunait? Vous m'avez directement balancé à l'autorité. Je ne vous en veux même pas, je vous méprise. Vous êtes probablement le type qui appelle les flics directement quand ses voisins font un peu de bruit à partir de 22h01 pétantes.

     

    Petite attitude de petit bonhomme rabougri dans son petit costard gris de petit cadre peut-être supérieur.

    Lien permanent 3 commentaires