Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bon anniversaire, connard!

Tu étais mon pote, mon presque frère. En version un peu dark. Tu avais fait les 400 coups. Excès en tous genres. Tu aimais le danger. Tu flirtais en permanence avec les limites.

On s'est marrés. On a bu, parfois trop. On faisait gentiment les cons, en bateau, à cheval. Sur les courts de squash. Je n'ai d'ailleurs jamais remis les pieds sur un cours de squash. Ni sur la selle d'un canasson. On devait aller fêter nos quarante ans dans un dude ranch. Yeee-ah, cowboy. On écoutait de la musique à donf'. ZZ Top, La Grange. Meat Loaf, Bat Out Of Hell...

Et un jour de 2001, tu t'es fait la malle. Disparition. Effacement volontaire. Esc. Ctrl+Alt+Supp. Disparu le gars. Nada. Nix. Nous lassant tous dans un flou détestable.

Voila, si tu lis ça, mec, bon anniversaire quand même.


Catégories : Humeur Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel