Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 ans de blogging

Tommy the Monkey, dubuc, voyages avec mon singeCela fait 10 ans que j'ai fait l'erreur (?) d'ouvrir un blog, le tout premier, un 29 juin. Juste après la déconfiture du référendum sur la Constitution Européenne. Un blog, sur la plateforme du Monde.fr. "Voyages avec mon singe"... Les pérégrinations et discussions d'un bipède atrabilaire et d'un quadrumane insolent. Le blog n'existe plus, désactivé. Pas de mon fait, j'avais changé de plateforme, j'avais déménagé. J'avais ouvert un, puis deux autres blogs. J'avais mis un doigt dans l'engrenage des médias sociaux... Le blog m'a amené à l'écriture. 3 livres en sont nés. Pas si mal. Pour une aventure qui commence avec un singe...

Tommy the Monkey, Bagdad Café, dubucLe blog a été un exutoire. J'ai moins de temps, je blogue moins. Je tweete. Je facebooke. Le blog m'a permis de rencontrer des gens, de vrais gens, de ceux avec qui on boit des bières. Je me suis fait de vrais amis. Avec qui on a partagé des idées, des lectures, de la musique, beaucoup de musique. 

On s'est marrés. on a ri. On a partagé des émotions. On a vibré. On a été Charlie. Et pas que. En dix ans il s'en est passé des choses. On a même milité au MoDem... Quand j'y repense, j'en ris encore. 

Mais le singe? Qu'est-il devenu le singe? Tommy the Monkey. Mon premier avatar. Une bonne tête de chimpanzé en peluche. Buveur de bière, prétendument fumeur de joints, amateur de gros son. Il est allé partout, tel le nain de jardin d'Amélie Poulain, Japon, New York, Californie. Sacré singe qui avait un avis sur tout. Il vit sa vie de singe en peluche. OKLM, comme on dit.

Un jour LeMonde.fr a effacé le blog. J'avais récupéré les textes. Tous les textes. Je les ai quelque part, me disant qu'un jour, il faudrait que je les réécrive, que je les trie, que j'en garde le meilleur. Que j'en fasse un livre. Qui sait. 

En attendant, mon vieux Tommy, à la tienne! 

Enjoy!

Lien permanent Catégories : Humeur 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.