Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Kill Mickey Mouse!

Une idée géniale: aller à Disneyland Paris avec la tribu élargie, en pleine période de Fêtes. Il fait humide et gris. Le plafond est bas. Le brouillard nimbe le château de la Belle au Bois Dormant. Arrivée en début d'après-midi, selon un raisonnement tenant assez bien la route sur le papier... Les premiers arrivants du matin, épuisés par des heures d'attente quittent le Parc. Nous arrivons et profitons du vide pour nous goinfrer de Space Mountain et autres joyeusetés. Que nenni, comme on disait au Grand Siècle... Plein est le Parc, plein il demeurera. Bilan: 5 heures sur place dont la moitié dans des files d'attente, 4 minutes d'attractions (en comptant large). Les seules attractions où l'on n'attend pas: les toilettes, le distributeur de billets de banque, et le restau, histoire de prendre une boisson chaude. 
On repart en se posant des questions existentielles: à quelle heure ont bien pu arriver ceux qui occupent la toute première place du parking? Est-ce qu'on n'a pas une vague cousinade avec les Bruni-Tedeschi ou les Sarközy de Nagy-Bocsa, histoire d'avoir des pass annuels aux heures creuses et des coupe-files permanents? Est-il envisageable de venir avec un putois dans son sac et de l'activer à des moments stratégiques pour faire fuir le chaland? 
Preuve vidéo:
 

 
 
Enjoy!
 
technorati tags:
del.icio.us tags:
icerocket tags:
keotag tags:

Lien permanent 2 commentaires

Commentaires

  • meilleur moment mi janvier 0° dehors un mardi ou un jeudi et là 5mn d'attente maximum (mais les enfants doivent sécher les cours)

  • Une de mes filles m'a fait lui promettre qu'on n'y retournerait jamais!!! lol

Les commentaires sont fermés.