Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chroniques du Web3 - N°3

675f624b33a43af9cc219e3659743070.jpgLe Web3 fut foisonnant. Bloc-note, carnet de croquis, relevé d'impressions, d'idées, jetées en vrac.

The Dark Side Of the Web... En ouverture. Un thème fort, tant les questions de respect de la vie privée, de gestion de l'identité numérique sont au coeur de la problématique du Web aujourd'hui. Où l'on découvre que la Chine, royaume de la censure, exporte ses compétences en matière de contrôle de ce qui se passe sur Internet. C'est l'aveu même de Jaewoong Lee de Daum Communication, un des plus grands portails sud-coréens... qui utilise les compétences chinoises. Vive la mondialisation!!! Excuses publiques de Dan Rose de Facebook au sujet de Beacon et de la monétisation des profils des membres du réseau social le plus hype du moment. Aveu: Facebook n'a pas écouté ses utilisateurs. A real "faux pas"! comme on dit en anglais. Conséquence: la perte de la confiance des early adopters? A voir. Intervention intéressante de Chris Alden de Six Apart à propos de la nature du Web et des blogs. Le Web est un espace vivant. On y publie beaucoup de choses. Le contenu est abondant. Tout ce qui est publié a une audience, si petite soit-elle. On parle de web social, où prime l'interaction et la qualité de la relation entre utilisateurs. Attention à la gestion personnelle de la réputation et de l'identité. Légalement, précise Michel Jaccard, avocat, le consommateur à tous les droits, y compris de faire retirer des informations qu'il ne souhaite pas voir accessibles à tous. Reste à déterminer à qui s'adresser...


 

48964e05206840bc430516fc0946253c.jpgUne idée TRES forte, résumant le concept de base de Twitter,développée par son créateur, Evan Williams: Create by taking things away! Le Web, c'est l'abondance de contenu, l'hyper-offre. Twitter propose de s'exprimer en 140 caractères maximum. L'idée de créer en  se défaisant du superflu, du mauvais gras, est aux antipodes de  la tendance actuelle du Web et de ses acteurs à développer The Killer App, l'arme fatale, le couteau suisse.  Create by taking things away, c'est une plateforme de photos qui ne met en avant qu'une photo par jour, c'est un réseau social qui limite volontairement le nombre de ses membres. C'est une approche un peu janséniste, épurée. Séduisante. Un peu austère. Mais pourquoi pas?

Je reviendrai plus en détails, photos à l'appui, sur la présentation d'Hans Rosling, dont il ressort que notre développement ne passe, preuves et statistiques à l'appui, que par la destruction de notre environnement... Flippant.

e1a34e5d6b1e88395a08cd3e9c9888ed.jpgPhilippe Starck. Un grand moment. Hénaurme, truculent. Parlant anglais avec un accent français à la fois spontané et très travaillé! Des concepts, l'éthique, le sexe, la politique, le bio, la subversion, l'écologie, la mutation... Un grand moment quand Robert Scoble lui demande son avis sur le design du Kindle, le reader vendu par Amazon... Almost modern, décrète le maître devant une salle pliée en deux! L'éthique: l'entreprise du futur est éthique. Une tarte à la crème selon Starck. Et un concept fort malgré tout. L'entreprise doit être morale. Les produits conçus en termes d'utilisabilité. Beaux et utiles. Un "No product"  c'est 10% d'utilisabilité, et 90% de superflu (10% use, 90% crap). Apologie de la subversion: il faut faire le contraire de ce qui se fait, penser autrement. Les plus grandes révolutions sont invisibles. Le sexe est partout (sauf dans le design... Starck a introduit une dimension sexuellement utilitaire dans certains de ses lits ou fauteuils!!!). Autre grande idée à méditer: le concept d'abord, le design ensuite. Grand délire sur l'amour. Le matérialisme à tué l'amour. Notre raison de vivre: protéger le concept de l'amour... Nous sommes des mutants, la prochaine étape sera la connection homme machine, l'être bionique... Oups!!!

f63e669b955712bd30ecb8b6b825e23b.jpgNelson Mattos, Google, analyse les moteurs du changement: l'ubiquité de la connectivité, la démocratisation des outils, la baisse des coûts de stockage de donnée. Résultat: 1 milliard de recherches Google par jour. Qu'est-ce que le Web? de l'information, de la communication, de l'e-commerce et des communautés. Des idées: l'innovation est le moteur industriel du 21ème siècle. Avec un facteur fondamental: User comes first. Primauté de l'utilisateur. Partage des informations: Some secrets are more valuable when shared (Ed Mc Cracken). Rapidité: Big will not beat small anymore. It will be fast beating slow (Rupert Murdoch). Dernier point, et non des moindres qui montre que Google est très loin d'une volonté hégémonique anglo-saxonne: 77% des utilisateurs du web ne parlent pas anglais.

Jude Cohen, TED revient sur le phénomène et le succès des blogs. 110 millions de blogs. Les médias ont toujours été un moteur de création de communautés. La nouveauté est que face à l'abondance de l'offre, la fragmentation des audiences est au rendez-vous. Et que les grands médias d'aujourd'hui sont nécessairement condamnés à devenir plus petits dans les années à venir. Mais que les besoins de communautés, de conversation, d'échange restent immenses. Il y a besoin de raconteurs d'histoires. Les blogueurs sont des conteurs. 

John Medved, Vringo présente sa plateforme de personnalisation et d'échange de vidéos et sonneries pour portables. Quelques idées, le téléphone est un élément d'affirmation de soi, un "fashion statement". Les sonneries de portables sont un marché de 6 milliards de dollars!

Dialogue un peu vain entre Andrew Keen, qu'on ne présente plus ici, et Emily Bell du Guardian. Andrew Keen fustige à raison les dérives de la sagesse populaire et le culte de l'amateurisme, destructeur de valeur. Il oppose le besoin de gardiens du temple. De journalistes professionnels. Le culte du profit entraine une baisse de la qualité des contenus, surtout à la télévision. L'audience est au rendez-vous, le pire d'internet vaut bien le pire de la télé.

A suivre! 

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.