Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

J'ai téléchargé le nouvel album de Radiohead...

Et je ne l'ai pas payé...

50d8359ebafdb78f653c102001155ee4.jpgJe ne savais pas quel prix payer. Je ne suis pas particulièrement fan de Radiohead. Musique parfois absconse. Pas toujours accessible; Kid A, célébré par la critique, m'a laissé indifférent. Pourtant Karma Police (extrait de OK Computer) fait partie de mes morceaux favoris. Le genre de mélopée qui vous scotche contre le mur et ne vous laisse jamais intact.

La hype du moment, c'est ce choix fait par le groupe de diffuser son nouvel album sur son site, en téléchargement quasiment libre, icitte. L'utilisateur fixe lui-même son prix d'achat. Combien vaut la musique de Radiohead? Bonne question. Une réflexion intéressante sur la notion de valeur.

Selon Le Monde, le 12 octobre, 1/3 des téléchargeurs n'auraient rien payé. La moyenne des montants versés par les fans avoisinant 5 £, soit 7 Euro. Un peu moins cher, donc, que le prix moyen d'un album sur iTunes (9,99 Euro). Doit-on en conclure que d'une certaine façon, le fan considère qu'Internet est le moyen d'accéder à un produit ou un service moins cher? Peut-être.

Pour ma part, je ne sais pas comment évaluer la musique de Radiohead. Ne connaissant pas bien l'oeuvre, j'en viendrai presque à considérer cette opportunité comme le moment de découvrir quelque chose de neuf. Pourquoi pas? Sur le fond, je ne suis pas prêt à payer le droit d'écouter une oeuvre musicale que je ne suis pas certain d'apprécier. Ce qui a tué le support CD, entre autres, est la dérive de son prix. 18 Euro pour 75 minutes de musique (dans le meilleur des cas).  Le succès des réseaux P2P a reposé sur la possibilité de télécharger des morceaux un à un. Dans un sens, l'utilisateur recherchait des albums débarrassés de leur mauvais gras... Plus épurés. Réduits à l'essentiel.

Côté Radiohead, le modèle ne repose pas sur la areté, puisque les fichiers mp3 sont mis à la disposition de tous. Moyennant quand même une inscription sur le site du groupe. Donc, permettant au groupe la constitution d'une base de donnée de futurs clients. On est d'une certaine façon dans le marketing de la permission. Le téléchargement, même gratuit, n'est pas anonyme, puisqu'il faut créer un compte, communiquer une adresse e-mail, un nom, quelques détails démographiques... On échange donc son inscription contre le droit d'accéder à la musique du groupe. La base de donnée sera peut-être, elle, créatrice de valeur. Car elle permettra, qui sait, au groupe de recontacter ses fans pour les informer des dates de tournées, voire proposer en téléchargement pourquoi pas payant, des fichiers plus rares, des inédits, des live... Qui sait?

L'album mis en ligne est un produit d'appel. L'économie repose à la fois sur le paiment immédiat, et sur des paiements futurs... 

On peut s'interroger sur est la viabilité de ce modèle économique et surtout sur ses chances de généralisation à l'ensemble de l'industrie de la musique? Compte-tenu de son aura et de son succès, Radiohead, peut se permettre ce pied de nez aux majors. La démarche aura-t-elle une suite? Mettre la musique à disposition gratuitement, sans DRM, permettra-t-elle d'enrayer la diffusion sur les réseaux P2P? J'en doute. Dernier point,  des groupes inconnus, mettent déjà leurs créations gratuitement, à disposition du public sur MySpace, Jamendo, etc... Mais au delà de leurs qualités intrinsèques, et contrairement à Radiohead, ils n'existent pas en tant que marque. Leurs chances d'émerger sont très limitées. On en revient aux limites de l'économie de la Long Tail. Potentiellement on peut espérer monétiser une niche de marché. Mais en tirer des revenus massifs semble quelque peu improbable.

Et l'album dans tout ça? Musicalement parlant. Première écoute plutôt positive. J'y reviendrai. Il sera en tout cas dans mon iPod ce weekend!!!

En attendant, et pour le plaisir: Karma Police, à découvrir, écouter, réécouter. Encore et encore.

Enjoy!

Lien permanent Catégories : Musiques 5 commentaires

Commentaires

  • et comment tu trouves le blog d'eric boisson ?
    moi j'adore
    biz ninipodchien

    http://ericboisson.typepad.com/

  • bonjour je suis venu par hasard sur votre blog et je le trouve bien continuer

  • Merci!

  • salut
    sympa ton blog
    je cherche de nouveaux talents non sacem pour diffusion radio web sur hebdozic.com
    si tu veux relayer l'info, merci.

  • Jamendo, mailtune, regorgent de talents sous Creative Commons!

Les commentaires sont fermés.