Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Des infos complémentaires sur Joost

medium_joost_screenshot_1.jpgMon ami Guillaume, correspondant officieux du Dubuc's blog sur la Côte Ouest, m'a signalé cet article de Wired à propos de Joost. La meilleure analyse en profondeur de ce qui potentiellement représente une piste d'avenir pour la télévision.

Joost est défini comme la collision entre le meilleur de la télévision et le meilleur d'Internet. Avec potentiellement un contenu et un nombre de chaînes illimités, allié à l'interactivité, la possibilité pour l'utilisateur de recommander à ses pairs ce qu'il regarde et qu'il a aimé, de noter la qualité des programmes, de former des communautés. C'est la dimension "réseau social" de Joost.


medium_joost_screenshot.jpgTechnologiquement, le P2P permet d'économiser sur les coûts de bande passante d'une part, mais aussi d'accélérer le débit du streaming avec une haute qualité d'image. Joost est fondé sur un modèle à l'opposé des robinets à image si populaires que sont Youtube, tant technologiquement que dans son contenu. L'offre de contenu de Joost ne sera pas fondée sur l'UGC. Joost - dont les fondateurs sont à l'origine de Kazaa, rappelons-le - mise sur un contenu légal. La seule plateforme de contenu" plus que légal, avec une volonté farouche d'être à la télévision ce que Skype est à la téléphonie. modèle de base: la gratuité pour l'utilisateur. L'équation est compliquée. Etre un Youtube-killer, soit, l'industrie va applaudir des deux mains sans réserve. Etre diffuseur de contenu, alors que les chaînes de télévision traditionnelles travaillent ou ont déjà mis au point leurs propres solutions de diffusion en ligne de contenu, c'est audacieux.

L'avantage compétitif de Joost repose sur son modèle technologique et corollairement sur son modèle économique. P2P, donc possibilité de mettre en réseau des millions d'ordinateurs. Mais aussi de procéder à un ciblage fin des utilisateurs, via leur propre PC. Pas de serveur centralisé. Des infos stockées sur des ordinateurs personnels en réseau. La possibilité d'offrir aux annonceurs certes moins de fenêtres publicitaires, mais un ciblage très pointu. L'opposé de la télévision de masse qui misait d'abord sur l'audience la plus large possible. Quelle est la cible de départ? des hommes, plutôt jeunes. Pas des geeks. On note ici une innovation majeur qui met Joost en phase avec l'offre télévisuelle classique. La plateforme mise sur la simplicité d'utilisation. Et va l'encontre de tout ce qui a pu être développé en ligne jusqu'à présent. Internet a fragmenté les journaux en articles, les films en clips, les CD en simples morceaux. Google depuis déjà quelques temps, Joost aujourd'hui proposent de rassembler les fragments.

Friis et Zenstroem vont-ils réussir leur pari? On leur souhaite. Souhaitons que les fournisseurs de contenu voient dans Joost une solution de diffusion économique! Un réel nouveau moyen de s'affranchir de canaux de diffusion traditionnels et couteux. Car Joost ne prendra son envol qu'avec une offre forte de contenu. La seule faiblesse de la version beta.

 

Affaire à suivre de près!!! 

 

 

Lien permanent 1 commentaire

Commentaires

  • vous aurriez pas une invite pour moi svp...
    kafui_akpokavie@hotmail.com

Les commentaires sont fermés.