Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sup de co rouen

  • Bloc-note express N°165

    Deux problématiques ce weekend... De la compil de données sur la fréquentation du web aux quatre coins du monde civilisé. Gros taf'. De la géométrie niveau programme de 6ème pour aider N°3 dans l'exécution de ses devoirs.
    Enoncé: "IJK est un triangle isocèle en J tel que IJ = 6,5 cm et IKJ = 55°.
    1- Quelle est la mesure de l'angle JIK? Justifier la réponse.
    2- Construire le triangle IJK."
    Retour aux fondamentaux... Je redécouvre chaque dimanche des pans entiers de connaissance    enfouies au fond du fond de ma mémoire... Tellement enfouies que leur exhumation ne se fait pas sans coups de calgon... Passons...
    De la lecture en perspective, le second livre de Franck Darcel, ci-devant breton + fondateur de Marquis de Sade + auteur d'un premier opus chroniqué ici-même il y a quelques temps déjà. Ca s'appelle Voici mon sang, et ça sort à proximité de Pâques... J'adore déjà!
    Autre lecture, les Conseils avisés aux jeunes parents de Frédérique Corre-Montagu, blogueuse sympathique. J'y reviendrai, c'est rigolo... Surtout avec le recul du mec qui a 3 enfants qui ont dépassé de quelques années le stade des réveils nocturnes et des couches puantes... Chronique à venir.
    Contrat d'édition signé, paraphé, bétonné. Compilation de sources, anecdotes et autres idées en cours. Une journaliste amie m'a suggéré une approche amusante que je vais mettre en oeuvre. Faut que j'en cause à Nico Prat mon comparse.
    Dîner d'anciens combattants vendredi dernier. Les 25 ans de la promo 86 de Sup de Co Rouen. Etonnant de revoir quelques 46 vieux de la vieille, un peu déplumés, un peu empâtés, un peu presbytes. Il y en a qui n'ont pas bougé. Ca sent le pacte satanique! Les bombes de l'époque sont restées bombesques. On a bu, moins qu'à l'époque, on a tenté de se remémorer les prénoms. On a fait l'état des lieux de la production de nains de jardins. Voila quoi. Les clans de l'époque se sont reformés spontanément. A part ça... Je ne suis pas nostalgique. J'ai retrouvê un vieux pote pas vu depuis 15 ans. Conversation à suivre. On partageait le même goût pour l'humour trash. On n'a pas changé... Yark, yark...
    Vu un reportage sur les stagiaires proposé par Envoyé Spécial jeudi dernier. Je me positionne donc dans la catégorie exploiteurs. Ajoutons enculé de capitaliste, pour faire bonne mesure. C'est chouette la création d'entreprise...
    Fond sonore: Radio Birdman, Ramones, Cascadeur, etc.
    Enjoy!

    Lien permanent Catégories : Bloc-note 0 commentaire
  • A propos de "Fais pas ci, Fais pas ça"

    btn_logo.pngJe l'avoue, j'ai pris du plaisir à regarder Fais pas ci, Fais pas ça. Loufoque, caricatural, un peu caustique, plutôt bien ancré dans le réel, finement observé. Sans pour autant déclencher de grands questionnements métaphysiques. Du pur entertainement, bien écrit et bien rythmé qui plus est.

    Un détail m'a chiffonné, interpellé au niveau de mon vécu, comme on disait il y a des siècles. Renaud Lepic, le paterfamilias, du côté des "coincés-tradi" a fait Sup de Co Rouen. Après un bac S. Il est N°2 ou 3 des robinets Binet. Bref, la caricature du cadre dirigeant quadra. Dans ses jolis costards, sa cravate et sa revendication permanente du retour aux bonnes vieilles valeurs... Sacré Renaud...

    Moi aussi j'ai fait Sup de Co Rouen. VDM!!!

    renaud lepic.jpg

    Dit comme ça ça jette un froid. Vous vous imaginez. J'ai un bac D. J'ai eu de jolis costards, des cravates. Me sens-je blessé dans ma fierté d'ancien de Sup de Co Rouen à cause de toi, Renaud Lepic et ton personnage coincé? Pour avoir fait l'exégèse de la série, bien qu'il manque à mon champ d'étude le visionnage de la saison 1, je me sens à la coisée des chemins entre les Bouley et les Lepic. Sans rire. Il y a du bobo en moi. Je fais du coaching, plutôt sur la gestion de l'identité numérique. de l'humain et de la techno. Pas vraiment New Age avec discussion avec les arbres et mise en phase avec les énergies de la nature. Faut pas pousser le bouchon trop loin, non plus... ^^ Mais tout de même, Renaud Lepic!  Sup de Co Rouen... Heureusement que ça s'appelle Rouen Business School aujourd'hui. Ca change tout! 

    Enjoy!

    PS: A propos de Rouen Business School, pour les diplômés alumni (on est diplômé de Sup de Co Rouen, et alumni de Rouen Business School, bienvenue dans le monde moderne... ^^) qui me lisent, n'oubliez pas d'apporter votre soutien à la campagne de développement 2010-2013. Contribuez aux Bourses de Solidarité! 

    Lien permanent 6 commentaires