Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

petrossian

  • Caviar

    Pour parler sans ambiguïté, ce dîner... Non? Vous y avez cru une nanoseconde?  Que je vous ferais le coup de la parodie de la Dictée de Mérimée, pensum du XIXème pour maniaques de la chose écrite... Noooon... Trop commun pour narrer les agapes de mardi soir, le dîner chez Petrossian.

    001c147e8f134a94010aea8819dceb8b.jpgCaviar. Blogueurs. Petrossian. Cherchez l'intrus...

    Une dizaine de blogueurs/euses. Triés sur le volet. Happy few. Bien élevés. De ceux qui ne mettent pas leurs doigts dans leur nez, ne s'essuient pas les mains avec la nappe et ne partent pas avec l'argenterie. Et moi.

    Des blogueurs. Du caviar. Margaritas ante porcos, ricanent les jaloux qui ont des lettres. Ben, y s'font pas chier, ricanent les autres...

    Des blogueurs participant à une cérémonie païenne. Des hédonistes. Des gens qui aiment les bonnes choses, ou qui2e447567c337c3d292c87ffe802171d2.jpg découvrent aimer les bonnes choses. Il est de révélations quasi mystiques. Car il existe une mystique du caviar. Comme il existe une mystique du luxe. Quand on y a goûté, on ne peut s'en passer. Hélas! Le maître de cérémonie, Armen Petrossian, est l'initiateur, le chaman. Les blogueurs-disciples dégustent. Ceci est juste et bon! Glory Hallelujah! Il en est du caviar comme il en est du vin. Des caviars... Des vins, devrais-je dire. On les hume, on ferme les yeux, on se laisse envahir des senteurs d'iode. Beluga, sevruga, osciètre, d'élevage ou sauvage... Longueur en bouche.

    Des blogueurs. Des aventuriers du goût, délaissant pour un soir leurs obsessions de geek, de filles, de trafic, de trolls. 4be1686bd2e921d9722535a1f2ef7bcb.jpgPour le plaisir, la communion à la sainte table. Saumons, nature, mariné, à l'aneth, saupoudré de poivre... Les Petrossian ne font qu'un avec le caviar. Ils vendent du rêve. Ils vendent du plaisir amoureusement préparé. Depuis deux générations. Ils sont l'histoire du centre de l'Europe. Russie, Iran, Arménie.

    Les blogueurs se prosternent mentalement devant Saint Esturgeon. La vodka réchauffe les corps. Emery sussure à l'oreille de Violette, sa voisine. Cath me pique du saumon dans l'assiette. Môssieur Resse, aérien, picore son caviar jusqu'au dernier grain.

    La soirée s'achève. Les bonnes choses ont hélas toujours une fin. Les premières fois sont 6a1eb285da3f96d7f2965f7d8472eac0.jpgles plus belles, les plus porteuses de sens, d'émotions fortes. Caviar et orgasme? Un produit naturel, dont parait-il certaines coquettes s'enduisent le visage, pour réparer des ans l'irréparrable outrage... Un produit, qui disons-le, ne supporte pas la médiocrité, l'à-peu-près. Pour le blogueur esthète, une découverte, aussi fondamentale que l'oeuf de Colomb...

    Convaincus? Tentés? Faites-vous plaisir... Trente petits grammes, juste pour commencer... Pour débuter une addiction...

    Joyeux convives:

    Cath: http://planetargonautes.typepad.fr/

    MRY: http://mry.blogs.com/

    Môssieur Resse: http://bog-hrc.typepad.com/ressepire

    Violette: http://soisbelleetparle.fr/

    Pascale: http://scally.typepad.com

    David Leibovitz: http://www.davidlebovitz.com/

    Ron: http://ron.infirmier.free.fr/

    Gonzague Dambicourt: http://blog.gonzaguedambricourt.com/

    Matthieu: http://www.blographic.com/

    Matthias: http://bourgeoispunk.blogspot.com/

    Sandrine: http://www.i-love-my-shoes.com/

    Manou: http://www.menageredemoinsde50ans.com/

    Marie-Hélène: http://cestpasmafaute.hautetfort.com/

    Denis: http:www.blast-blog.fr

    Un grand merci à Sylvain Tavenot de Tribeca pour son invitation à cette divine soirée, ainsi qu'à M. Armen Petrossian, pour nous avoir fait partager sa passion des bonnes choses.

    Enjoy!

    Lien permanent 8 commentaires