Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pearltrees

  • Utilisez-vous Pearltrees?

    pearltrees2.jpgPearltrees.. L'arbre à perles... Une autre façon d'organiser l'information sur le web.

    Au commencement étaient les bookmarks. On surfait au hasard. Au risque du wilfing (rappel - WILF: What I  Was Looking For?) On utilisait les moteurs de recherche. On bookmarquait des liens. On les hiérarchisait un peu. On accumulait. On n'y voyait plus rien. On oubliait. Et on s'en remettait au moteur de recherche. Toujours plus puissant. Toujours plus efficace.

    Vint l'agrégateur, Netvibes, entre autres. pour tenter de trier, de hiérarchiser. A base de flux rss. Quelque chose de vivant. D'actualisé. Avec la possibilité de visualiser facilement les contenus. Vint l'ère de l'accumulation. Et le constat amer que suivre des centaines de flux s'avérait impossible et chronophage.

    Il y eut les delicio.us, les digg. Tagage, votes. Hiérarchisation des contenus. Un moyen de s'y retrouver un peu mieux. Avec le risque d'accumulation. De saturation. Le risque de voir ausssi son propre schéma de hiérarchisation évoluer avec le temps. Relativité et aléas du tagage.

    pearltrees.jpgVint Pearltrees, brillant dans son concept. Pratique dans sa nouvelle version. On bookmarke un lien, on intègre un contenu à un ensemble, une perle. Dont on a défini le nom. Qu'on rattache à une arborescence dont on est la racine. Chaque utilisateur crée son arbre, matérialisé à l'écran comme une carte. Chacun sa hiérarchisation. Ses centres d'intérêt. Lorsqu'un même contenu est perlé par plusieurs utilsateurs, se créent les interactions entre perles. C'est un outil social bâti non sur une relation "amicale" (l'amitié au sens "facebook friend", version élargie et protéiforme du concept...), mais sur des contenus. Ce lien par le contenu permet d'accéder à de nouveaux contenus indexés par d'autres utilisateurs. Le graphe social prend un sens nouveau. On peut avec la cartographie des utilisateurs se découvrir des affinités, des proximités, mutualiser des découvertes et du savoir.

    Pearltrees n'est pas à proprement parler un réseau social, mais on peut y voir des possibilités d'échanges entre utilisateurs. Un outil de datamining. Un outil de crowdsourcing. L'agrégation de contenus et l'émergence de points de convergences. On peut aussi espérer une approche graphique permettant de corréler proximité des perles et autorité des utilisateurs sur un sujet donné. Pas de qualification des types de contenus. On présuppose que les utilisateurs sont sincères dans leur tri.

    Un projet à suivre. Un service à tester.

    Enjoy!

    Lien permanent 2 commentaires