Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

paresse

  • Vendredi "off"!

    Comme le notait avec pertinence et vista dans son calepin, le bon roi Louis le Seizième, le 14 juillet 1789: "Aujourd'hui, rien".

    Aujourd'hui, pour l'auteur de ces lignes, programme allégé. Solde de cong' pay'... Les politiques d'entreprises sont ce qu'elles sont. Le troc de jours de congés surnuméraires contre du sonnant et trébuchant n'étant pas prévu au programme. Notre héros, suivant les préceptes d'un philosophe auxerrois retraité, s'est contenté d'appliquer une règle ancestrale: "Faut pas gâcher". 

    Fin anticipée de la semaine de travail.

    Malgré la météo automnale, qu'il est doux de ne rien faire. Enfin, ne rien faire... Aimable plaisanterie. Programme light, sans gras, sans sucre, sans stress. 

    Il est bon d'humer l'air du temps. De flaner. De se laisser aller. 

    Enjoy! 

    Lien permanent 0 commentaire
  • Viaggio in Italia

    Petite note paresseuse du vendredi. Quand on est absent de son bureau, de sa base, de la matrice, pendant une dizaine de jours, l'atterrissage est difficile. Retour au réel, reprise du rythme. Le contraste France-Amérique est toujours trop fort...

    Hier, aller et retour Paris-Milan dans la journée. A la rencontre d'attachées de presse et responsables média de quelques maison de couture... Calme, luxe, volupté et cet accent chantant, qui nous réjouit chez Monica Bellucci... Mais, levé un peu tard, course folle en taxi entre Paris et Roissy, file d'attente interminable et mesures de sécurité drastiques. Décollage avec 30 minutes de retard pour cause de brouillard sur l'aéroport de Milan Linate. Le soir, retour. Vol en retard, la routine. Embouteillages bis. 

    Et enchantement, la soirée se terminant par un récital de piano. Un voisin esthète organisant, chez lui, une soirée Mozart-Bach-Beethoven... Après la house music, le home concert. Un régal après une journée harassante...

    Lien permanent 0 commentaire