Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lune

  • Armstrong is on the Moon

    Vague souvenir et question.. L'ai-je vraiment vu. Je suis sûr que oui, j'y étais, devant la télévision, le 20 juillet 1969, au moment où Neil Armstrong a posé son pied sur la surface de la Lune. Souvenirs d'enfance, une sorte de flou. Mais les images, aujourd'hui vues et revues, réveille quelque chose d'enfoui au plus profond de la mémoire... Une impression, quelque chose. En vacances à Cabourg. L'appartement des voisins, au rez-de-chaussée. Un petit groupe rassemblé autour du poste de télévision. J'avais 5 ans. Je l'ai vu. J'en suis sûr. Même si je me méfie de la mémoire, des reconstructions a posteriori. Je suis un enfant de la conquête de l'espace qui a grandi avec le mythe de l'ultime frontière. Un enfant de l'image et de l'hyper-technologie. Né dans un monde binaire. Confronté à la complexité d'un monde complexe. Et qui revient de temps à autres à l'époque bénie où à coup de milliards de dollars, avant les chocs pétroliers où l'Amérique triomphante envoyait trois gusses en scaphandre faire un show de real TV comme on en avait jamais vu auparavant. Une de ces sagas fondatrices qui allait nous aider à nous projeter dans l'avenir. Aujourd'hui, le retour sur la Lune se profile pour 2020, la conquête de Mars pour plus tard... :)


    A noter la mort de Walter Cronkite, figure emblématique de la télévision américaine. Presque quarante ans après qu'il eût prononcé son "Armstrong is on the Moon"... Retour sur image ci-dessous:

     

     

    Enjoy!

    Lien permanent 0 commentaire