Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

howard stern

  • San Francisco - Day 3 1/2

    medium_howard_stern.jpgLa nouvelle fait la Une de la presse américaine: le projet de fusion entre les deux opérateurs de radio par satellite, Sirius et XM. Une des raison invoquée par les frères ennemis: la réduction des coûts pour faire face à la concurrence des radios traditionnelles mais aussi à la montée en puissance des radios en ligne.
    De notre côté de l'Atlantique, la radio par satellite n'évoque pas grand chose. Sirius compte parmi ses animateurs-stars Howard Stern. XM a fait appel à Bob Dylan. Les deux chaînes fonctionnent par abonnement moyennant une souscription mensuelle de 12,95$ pour accéder à 130 canaux pour Sirius, et 170 pour XM. Les deux comptant chacunes autour de 7 millions d'abonnés. Il s'agit donc d'un marché de plus de 13 millions d'auditeurs payants. Il est vrai que la concurrence du web met en danger le modèle économique même de la radio par satellite. Les autorités s'émeuvent de cette concentration. Pas de réaction des consommateurs qui jusqu'à présent avaient dû choisir entre deux systèmes, et acquérir les récepteurs adhoc. Le problème principal auquel ont été confrontées les deux opérateurs est de n'avoir dégagé aucun profit depuis leur création. Au pays du dollar, une sorte d'hérésie...
     

    Lien permanent 0 commentaire