Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ecg

  • Je vais bien (#Vendredi confession)

    JE VAIS TRÈS BIEN! C'est médicalement prouvé, jeunes gens.

    C'est l'histoire classique du bipède qui se lève tôt le matin, se couche tard le soir, travaille au développement de sa petite entreprise qui ne connait pas la crise, qui donne des cours, blogue, etc. Un peu fatigué le garçon. Qui sans être hypocondriaque se dit que de temps à autres il faut écouter son corps. Donc, j'écoute mon corps. Avec une drôle de sensation du côté gauche de la cage thoracique. Côté gauche! Damned! Côté gau-che! Argh! On repense à ce vieux sketch de Guy Bedos à propos du dictionnaire médical. Ce que tu y lis, tu l'as. Gargl! On se voit frappé en plein vol, comme un vol Paris-Rio. L'esprit gamberge, nécessairement.

    Rendez-vous avec un professionnel de la profession. ECG. Et tout et tout. Plus test d'effort. Marche sur tapis jusqu'à essoufflement, il fait chaud, les oiseaux chantent dans les arbres, Lars Von Trier se fait jeter de La Croisette, Omega de X-Factor, DSK du FMI.

    Mr Dubuc est débarassé de ses électrodes. RAS. Tout baigne. Rédaction des chèques, de la paperasse usuelle. Mr Dubuc est délesté de quelques dizaines d'euros, mais, comme le disait Henri IV, Paris vaut bien une messe.

    Diagnostic et résolutions: va falloir se délester aussi de quelques kilos superflus. Je sens déjà l'odeur des protéines du Dr Dukan... Car pour l'instant, je chanterais bien sur un air connu, I fought the fat, and the fat won...

    Enjoy !

    Lien permanent 4 commentaires