Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bauhaus

  • Chroniques Américaines - N°18 / NYC flashback

    medium_moholy_nagy_.jpgQuelques réflexions en passant, après la visite il y a deux semaines du Whitney Museum. Deux expositions sont en cours actuellement, chacune offrant des pistes de réflexion passionnantes:
     
    La première: "Du Bauhaus au Nouveau Monde", ou le parcours de Lazlo Moholy-Nagy et Josef Albers après leur installation aux Etats-Unis et l'évolution de leurs conceptions artistiques et intellectuelles. Une oeuvre TRES marquante de Moholy-Nagy est exposée, une simple plaque émaillée (photo), initialement prévue pour être l'enseigne d'une compagnie de téléphone. L'histoire veut que Moholy-Nagy ait donné par téléphone à son prestataire tous les éléments nécessaires à la fabrication - couleurs, positionnement des formes géométriques, dimensions - et que pour la première fois, une oeuvre d'art soit née sans intervention manuelle de son créateur. Là réside le message du Bauhaus, du New Bauhaus et de l'Institude of Design of Chicago: introduire une dimension artistique dans la production industrielle. Naissance du design et initiation dès les années 20 de l'intégration des nouvelles technologies, des sciences et du design commercial. De là à dire que Steve Jobs est l'héritier du Bauhaus, il n'y a un qu'un pas que je franchis allègrement. Les fondateurs du Bauhaus auraient adoré l'iPod...
     
    Autre expo, consacrée à l'influence de Picasso sur les peintres américains... C'est l'open source avant l'heure. Un innovateur visionnaire, remettant en question sans cesse son art, Picasso. Et des peintres réinterprétant son oeuvre, ses techniques, poussant l'expérimentation encore plus loin. C'est la querelle des Anciens et des Modernes... Linux vs Microsoft, Internet Explorer vs Firefox. C'est Google et les mashups.
     
    On vit une époque formidable!!! ;-)
     
     Enjoy! 
     
     

    Lien permanent 0 commentaire