Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

9 novembre 1989

  • Berlin - Choses vues #4

    Je me rappelle de ce soir-là. Le 9 novembre 1989. Coincé dans les embouteillages, sur le Boulevard Lannes, ou peut-être Suchet. Fin de journée de taf'. Et cette annonce sur France Info. Le Mur de Berlin est tombé. Il  s'est ouvert, les Berlinois de l'Est affluent à l'Ouest pour profiter d'une liberté toute neuve. J'ai eu les larmes aux yeux. Comme un con. Overdose émotionnelle. Berlin que j'avais connu plusieurs années auparavant, fermé. Tout à coup, une brêche dans le Rideau de Fer, le début de la fin du bloc de l'Est. Mais ce soir-là, on ne le savait pas encore. Juste une émotion forte. Un instant unique. Un weekend passé devant la télé, à grapiller les informations, les images. A essayer de comprendre ce qui s'était passé. Et la semaine passée à organiser la virée sur place, pour aller voir, pour vivre une tranche d'histoire. Le weekend suivant, l'affaire était lancée. On the road. Fahr, fahr, fahr auf der Autobahn... Nach Berlin. 7 potes, un Renault Espace de location. La virée du siècle. Conduire toute la nuit et arriver à Berlin au petit matin, au milieu des Trabant. Visiter, humer l'air du temps, participer à la liesse. L'album-photo, le voici, vingt ans après. Berlin a changé, s'est reconstruit. J'y suis retourné en 98. Les traces du Mur ont été effacées. Se ballader sans contraintes dans la partie orientale laisse toujours une impression étrange à ceux qui ont connu l'avant...

    Berlin - Novembre 1989 / November 1989
    Lien permanent 4 commentaires
  • Berlin - Choses vues #3

    Deux photos à une soixantaine d'années d'intervalle. Potsdamer Platz, l'une des places les plus animées du Berlin d'avant-guerres (le pluriel est volontaire). Un no man's land pendant les années de Guerre Froide.

    La première photo a été prise en 1981, lors d'un voyage scolaire. La seconde est une carte postale des années 30. Le Berlin d'Alfred Döblin. Le Berlin d'avant le nazisme. Pendant les années du Mur, la ville-enclave, par provocation, avait voulu se montrer sous son jour le plus animé, le plus vivant, le plus coloré. Contraste avec la grisaille du Berlin-Est, et ses hommes nouveaux coincés entre Stasi et VoPos...

    Photo250.jpg

    Photo251.jpg

    Enjoy!

    Lien permanent 0 commentaire