Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bloc-note express - Page 3

  • Bloc-note express N°162

    japon,tsunami,écolos,compassion,bloc-note expressComme un lundi. Un bloc-note un peu désabusé cette semaine. J'ai, au cours des 15 dernières années eu la chance d'aller au Japon, plusieurs fois, une quinzaine. Des séjours toujours trop courts, à Tokyo, à Osaka. Je me suis aventuré parfois hors des métropoles. A Nikko, il y a déjà trop longtemps. J'aime ce pays, son histoire et sa culture. Malgré sa complexité. Et malgré le fait, que, ne parlant pas japonais, je n'ai pu en percer tous les secrets.

    Tremblement de terre, tsunami, accident nucléaire. Weekend d'enfer. On en a oublié Marine Le Pen. On en oublie les insurgés libyens.

    Mes amis japonais vont bien. Ils travaillent à Tokyo. Ils ont répondu rapidement à mes messages. Economie de mots. Jusque là ça va... On connait l'histoire du type qui tombe du building... Jusque là ça va.

    Et pendant ce temps-là, les verts de tous poils, les Mamère, Hulot, Duflot, Lepage, Joly, sortent du bois pour demander un débat national sur le nucléaire français. Pas un mot de compassion pour un peuple qui vient de subir une catastrophe sans précédent. Rien. Juste des glapissements presque obscènes, où se mélangent les accusations de complotisme, le bla-bla compassionnel sur l'avenir de leurs enfants et petits-enfants, et l'imprécation. Toujours tout ramener à notre village gaulois. L'écolo-bobo a une courte vue.  J'avais effleuré la tentation du vote écolo, on ne peut pas ne pas être sensible à l'avenir de la planète, certes. Mais les ayatollahs verts et les talibans bio commencent à me les briser menu... Dimanche soir sur i-Tele, Eric Besson m'est presque paru sympathique face aux coups de boutoirs hystériques de Corinne Lepage, c'est dire...

    A part ça, semaine passée riche... Très riche. Entre deux jours de formation sur la prise de parole en public et en anglais, avec ma pomme dans le rôle de l'élève, une soirée passée chez M6 pour l'avant-première de X Factor, une session de 5 heures de cours à l'IUT de Cergy (avec ma pomme comme intervenant professionnel, à propos de com digitale),  et plein d'autres choses encore...

    Semaine riche qui suivait une semaine encore plus riche de retour de vacances, ponctuée d'une visite au centre de Rennes de l'Etablissement Français du Sang. Avec l'ami Charles Liebert et quelques passionnés et professionnels des sciences.

    Ciné: Avant l'aube de Raphael Jacoulot, excellent thriller avec, entre autres Jean-Pierre Bacri.

    Musique: La compil New Wave-Post Punk réalisée par mon pote Gareth Murphy pour Naïve. Un régal, même pour ceux qui n'ont pas connu cette époque située entre 1978 et 1981.

     

    Enjoy!

     

    Catégories : Bloc-note Lien permanent
  • Bloc-note express N°161

    libye, tunisie, mam, pom, kadhafi, bloc-note expressVacances finies. Que dire, sinon, neige, soleil, neige, soleil, neige, soleil... presque la routine au bout d'une semaine. Et pendant ce temps-là à Paname, aventures passionnantes de MAM et POM, sur le ton de "j'y suis, j'y reste, c'est pô ma faute". WTF? A croire que le mot dignité n'existe pas en politique. En realpolitik on le savait déjà. Mais on préservait les apparences. Et ces manants qui réclament des têtes... Que le peuple est con, se gausse-t-on dans les salons, sous les ors de la République. Ca a toujours été dégueu la politique et on s'est toujours torché avec le sens de l'Etat avec la morale et le sens du devoir. Mouais... On n'avait que le Canard pour le savoir. On a toujours ledit Canard et des amplificateurs plus puissants. La dignité voudrait de temps à autres qu'on se mette en réserve de la République, genre mise au vert volontaire. Ca aurait de la gueule. Genre sortie par le haut. Le même jour que MAM, le premier ministre tunisien démissionne. Ils vont pouvoir prendre un café ensemble, gloser sur l'ingratitude des gueux, et se rendre au chevet de Ben Ali en Arabie Saoudite. Le compassionnel ça paye toujours...

    Libye... Allez, Mouammar, un bon geste, dégage! Qu'on puisse s'intéresser à un nouveau pays arabe. Deux semaines de Libye, les audiences commencent à se lasser. Et plus ça dure, plus il faudra donner dans la surenchère pour décrocher un 20h00. Mussolini a fini pendu par les pieds. Ceaucescu et madame ont été liquidés comme ça, à la va-vite...

    2012... L'argument qui tue de mes amis de droite, toujours ravis du bilan de Sarko: "D'accooord, mais kesk'elle aurait fait à la place de Sarko, TA Ségolène?" Probablement déclenché une ou deux guerres, demandé pardon à la terre entière, institué le Chabichou Day, inventé de nouveaux concepts du niveau de la bravitude, etc, etc. Certes. Mais, bon, elle n'est pas aux affaires. Et 2012... Pas vraiment envie d'en entendre parler pour l'instant.

    A part ça, vu Black Swan, bien. Et ce soir, j'écoute l'album à venir de Brigitte Fontaine. Et je rencontre icelle. 

    Enjoy!

     

    Catégories : Bloc-note Lien permanent
  • Bloc-note express N°156

    The-Green-Hornet-film-frelon-vert-Affiche-France.jpgLa magie de Michel Gondry appliquée au film de super-héros... C'est ça, The Green Hornet. Et quand je dis magie, c'est magie, fantaisie, humour. L'humour provient peut-être du scénario de Seth Rogen. Green Hornet est un film réjouissant, parce que ne se prenant pas au sérieux, sortant de ce fait des poncifs du film de genre. Certes, il y a la pyrotechnie habituelle, les bastons, les gros calibres, les poursuites, le vrombissement des moteurs. Green Hornet est un film d'action, et un buddy movie, avec les deux personnages antagonistes et complémentaires, Green Hornet et son complice-karateka, Kato. Le méchant, Christopher Waltz est délicieux, dans le genre psychopathe feutré, comme dans Inglorious Basterds. A voir!

    A part ça... Samedi après-midi à l'Espace Cardin, pour le second TEDx parisien. Idées, rencontres, dans une mise en scène délicate, animée avec entrain et humour par David Abiker. C'était mon premier TEDx. tedx_logo_ok.pngEt il fut séduisant, enrichissant, stimulant, inégal, mais rafraîchissant. Car il est bon de s'oxygéner l'esprit de temps à autre. Pas forcément en s'abrutissant, ou en faisant le vide absolu. Parfois, en se confrontant à l'immensément grand - interventions à propos du Big Bang, de la 4ème dimension - et à l'immensément petit, des concepts simples comme la beauté, les sens, la générosité. Entendre une experte de la chirurgie cardiaque parler d'artisanat, de couture et de plomberie pour décrire son quotidien. Sauver des vies, rendre le monde meilleur. La force de TEDx a été de rendre accessible des grands concepts. C'est la force des Grandes et Belles Personnes de partager leur savoir en des mots simples, en faisant le pari de l'intelligence. Note de synthèse à venir, résumé du TEDx 2010 en quelques verbatims.

    tunisia-flag.jpgA part ça, un despote, semble-t-il peu éclairé, qui s'enfuit avant que son peuple ne le mette en pièce façon Ceaucescu. Toujours une bonne nouvelle, n'en déplaise aux laudateurs de la théorie des dominos qui a prévalu pendant des années, au siècle dernier. Quelques dictateurs sud-américains ont tenu bon, au prix de remplissage de stades, liquidation et torture d'opposants. Et un jour, lâchage général, colère de la rue, renversement. Ca rappelle quelques lignes écrites par The Clash, à propos de répression:

    Clampdown (in "London Calling" - 1979)

    "In these days of evil presidentes
    Working for the clampdown
    But lately one or two has fully paid their due
    For working for the clampdown"

    Pour la Tunisie, affaire à suivre...

    Enjoy!

    Catégories : Bloc-note Lien permanent
  • Bloc-note express N°155

    siouxsie__and__the_banshees-nocturne_+_1_remast.jpgWeekend sur fond sonore de Janelle Monae. La pop-soul-R'n'B-hip hop classieuse c'est bon. Début de semaine sur fond de Midlake. La pop classieuse c'est bon. On ne le dira jamais assez. Début de semaine, et réécoute d'un vieil album de Siouxsie and the Banshees, Nocturne. Entrée en matière sur Stravinsky. Version apocalyptique d'Helter Skelter. Climats sombres et torturés...

    Mais j'arrête là. Le climat musical n'est qu'une entrée en matière à la semaine. Une façon d'en définir l'atmosphère. C'est l'approche cinématographique. Le son, l'image, l'humeur.

    Côté cinéma, je reparlerai de Somewhere de Sofia Coppola. affiche-de-somewhere-de-sofia-coppola-4724807lzjdw.jpgPas désagréable. Pas transcendant non plus. Plus le temps passe, plus Sofia Coppola affadit son propos. Voir même tombe dans la redite, ce qui est plus gênant. Mais ses personnages ont des points communs. Il y a de la cohérence dans l'oeuvre. Des personnages en quête d'eux même, seuls dans un univers qui les dépasse, que ce soient les vierges suicidaires, Marie-Antoinette, Bob Harris ou Johnny Marco... A suivre dans un prochain post. Demain ou mercredi, tout dépend de mon humeur. Et de mon emploi du temps...

    Mr Dubuc a fait l'acquisition d'un iPad. Houla! Je commence à parler à la 3ème personne, oooops, manque de sommeil. Le chat Elvis poursuivant ses délires nocturnes. Accompagné depuis quelques semaines par un claquement répétitif émanant du congélateur. Le genre de bruit, qui entendu sur France Musique, dans le cadre d'une émission spéciale consacrée à la musique sérielle, rend à peu près totalement dingue et vous transforme en serial killer (disclaimer: c'est pas parce qu'on en parle, sur le ton de la conversation mondaine, qu'on passe à l'acte...).

    Pour l'iPad, première expérience relatée ici.

    quora.pngCôté geekeries, engouement démesuré de la blogosphère, twittosphère, geekosphère pour Quora. Le machin hype du moment. Une sorte de réseau social fondé sur un jeu de questions-réponses.  Enfin, un jeu... je m'entends. Le projet est intéressant, fondé sur l'intelligence collective. A voir dans la durée, si l'excès d'informations générées par le machin ne va pas faire fuir ses utilisateurs, trop d'infos tuant l'info, c'est connu.

    Et voila. Bonne semaine!

    Enjoy!

    Catégories : Bloc-note Lien permanent
  • Bloc-note express N°151

    snow.jpgSemaine de neige, semaine de course contre le temps, semaine de bonnes nouvelles, d'espoirs, d'attente et de suspense.

    La neige d'abord, qui tombe un après-midi où vous êtes le nez sur l'écran de votre ordi (comme d'hab'). Au moment où vous émergez, vous réalisez qu'une chevauchée fantastique en scooter risque de devenir une préfiguration de l'enfer, avec triple lutz piqué et saut périlleux... Renoncement, passage en mode piéton et "commuter". Redécouverte du métro, cet étonnant train sous-terrain, où il fait chaud, et où les gens se serrent les uns contre les autres, sans pour autant chanter du Fabienne Thibault...

    Donc neige, et Brice de la Place Beauvau qui annonce que tout va mieux que bien. Je m'abstiendrai de commentaire. On va encore me taxer de gôchisme...

    Course contre le temps... Je ne sais pas ce qui se passe. Accélération de l'Histoire plus perspectives des fêtes de fin d'année et du grand break de Noël? Les bonnes nouvelles arrivent, ou du moins les perspectives de bonnes nouvelles. Nouveaux clients pour 2011, finales et shortlists... Tout ce qu'il faut pour avoir la niaque! Idéalement, il faudrait que les journées aient une trentaine d'heures. 

    Et pas le temps de remplir décemment ce blog, mon blog. Beaucoup de temps consacré à un autre blog. Qui va être lancé en fin de journée aujourd'hui... Hé, hé... Mystère. 

    Dernier cours du semestre à l'Iseg. Synthèse et final sur le film Influencers. Un beau documentaire sur le concept de l'influence. Rien de mieux à mon sens pour concure une session consacrée à la com et aux RP digitales.

    Geekeries diverses... Mort de la dalle de l'écran de mon portable. Virée dominicale (dimanche dernier en l'occurence) rue Montgallet. Et réparation en un temps record, à prix canon. J'adore la rue Montgallet. Une sorte de paradis du geek...

    Bande-son de la semaine: Da Brasilians, Call Me Señor côté nouveautés. Iron Maiden côté vieilleries.

    Enjoy!

    (Crédits Photo: Angus Woodman - Flickr)

    Catégories : Bloc-note Lien permanent