09/01/2012

Les Miscellanées d'Internet - la vidéo...

Les miscellanées d'internet / Sortie le 12 Janv from Making On on Vimeo.

Réalisation: Laurent Combelles - Making On 

26/05/2011

Zombie Driver... Mais où sont les radars pédagogiques?

Zombie Driver (Exor Studio et Trade West SAS) est un jeu vidéo dans le genre gore, et réjouissant parce que gore. Des voitures, des zombies, le choix entre le mode Course sanglante et le mode Abattoir, dans le rugissement de moteurs et le splash du zombie écrabouillé. Ca sort le 10 juin, c'est anti-pédagogique au possible et ça donnera aux hérauts de la société du tout répressif/zéro risque une occasion de dénoncer l'influence négative du jeu vidéo sur la belle jeunesse bien peignée avec pull en cachemire négligemment jeté sur ses frêles épaules... Pas testé, mais la bande annonce est franchement cathartique en ces temps de débat sur la suppression des avertisseurs de radars...

 

Enjoy!

21/09/2010

Bono, Shut The F*** Up!

C'était il y a 5 ans... Bono nous faisait larmoyer pour l'Afrique. Make Poverty History. Belle posture. Bono, prêcheur. Bono, le saint homme. Bono, la rock star proche des gens.

Aujourd'hui, tout va tellement mieux en Afrique, surtout quand il n'y a pas d'Africains dans le paysage... L'Afrique c'est tellement sympa pour les bobos avec leurs jolis bagages Vuitton, qui vont jouer les Karen Blixen et Denys Finch-Hatton. Peut-être chanteront-ils quelque ballade, seuls dans la savane. Peut-être Bono chantera-t-il Party Girl à Ali au coin du feu... Espérons qu'ils ne seront pas dérangé par ces salauds de pauvres, qui font tâche dans l'étendue du berceau de l'humanité.

Louis_Vuitton_Bono_Ali_Hewson.jpgSacré Bono...

[Edit 22/09/2010: Une blogueuse m'a fait remarquer que j'avais négligé la dimension Edun de la campagne de Louis Vuiton. Dont acte, en effet. Je fais un mini mea culpa. Mini, mini comme le corps de caractère utilisé pour rassurer le lecteur sur les intentions pures de la famille Hewson. Effectivement, les bobos Bono beaux partent en weekend en Afrique avec des sacs dont la fabrication est équitable et africaine. Louis Vuitton détient depuis mai 2009 une participation minoritaire dans l'entreprise éthique créée en 2005 par Ali et Bono Hewson. Un beau deal win-win entre les jetsetters et la firme de luxe. Même si, j'ai plus de tendresse pour Keith Richards posant sur des pages de pub, dans sa chambre d'hôtel avec son étui à guitare en toile monogrammé. Pour en revenir au post ci-dessus, le premier message qui se dégage de cette annonce est celui de bobos en weekend dans la savane africaine avec leurs jolis sacs de marque...] 

Enjoy!

16/09/2010

Petit point sur la publicité in-game

L'IAB UK a mis en ligne hier cette vidéo faisant le point sur les dernières évolutions de la publicité in-game. Un sujet qui me passionne. L'intégration de marques dans les jeux vidéo a évolué: des standards de mesure ont été mis en place par l'IAB. Le social gaming, essentiellement promu par Facebook a fait son chemin. La cible traditionnelle des jeux vidéo s'élargit de plus en plus aux familles. Un média qui est peut-être en train de trouver son marché et de prendre son essor. (Vidéo en anglais)

Enjoy!

06/04/2010

France Soir, daube de saison

 

Logo_France_Soir.jpgJe me suis résolu à acheter France Soir, il y a deux semaines. Histoire de voir. Passons sur le relancement financé par un fils d'oligarque russe. On n'entend rien, à part Marianne. Que n'aurait-on pas ouï si, je ne sais, tiens, Rupert Murdoch par exemple, avait racheté ledit canard boiteux... Mais le Rupert est plus malin que ça, il vit avec son temps, lui. Il a un pied dans le web. Un grand pied.

L'histoire récente de France Soir me fait penser à cette phrase de Marshall McLuhan: "We drive into the future using our rear view mirror. The past went that-a-way. When faced with a totally new situation, we tend always to attach ourselves to the objects, to the flavor of the most recent past. We look at the present through a rear view mirror. We march backwards into the future." Le relancement de France Soir est la parfaite illustration de cette nostalgie castratrice d'un temps où ça allait mieux. Les Trente Glorieuses. L'avant premier choc pétrolier. Une ère idéalisée. Le choix des contributeurs au titre n'est pas innocent. Gérard Carreyrou (né en 1942), Patrick Poivre d'Arvor (né en 1947), Bernard Debré (né en 1944), Laurent Cabrol (né en 1947), Guy Savoy (né en 1953) De bons vieux baby-boomers.

 

Lire la suite

06/03/2010

A Single Man, film ou brand content?

single man.jpgJe m'interroge. Tom Ford a réalisé un film. A Single Man. Avec Colin Firth et Julianne Moore. Tom Ford, le couturier, designer. Tom Ford, un artiste, certes. Une marque aussi.

Quand j'ai vu la bande-annonce, je me suis interrogé. Esthétique de film publicitaire. On l'a reprochée à Jean-Jacques Beineix au siècle dernier. L'esthétique publicitaire. On l'a reprochée à Ridley Scott. La lumière parfaite, le cadrage léché. Le grain d'image travaillé au cordeau. La bande-annonce du film ressemble à un film publicitaire. Doit-on s'en offusquer? Non. Après out, une bande-annonce est un film publicitaire. Qui doit susciter l'intérêt pour le produit. Donner envie d'en savoir plus. Parfois, le film publicitaire est un film en soi. Baz Luhrman pour Chanel N°5 avec Nicole Kidman, par exemple.

Mais revenons à Tom Ford. Je n'ai pas vu le film. Je m'interroge. Est-ce un film ou du simple brand content? Karl Lagerfeld est bien un photographe reconnu. Pourquoi Tom Ford ne serait-il pas aussi réalisateur? Mais le film lui-même, n'est-il pas simplement le fruit d'une opération de brand stretching. Un produit dérivé de la marque Tom Ford? Un contenu qui élargit et complète agréablement le territoire de la marque? Un cadeau pour les afficionados. Et un premier contact avec la marque pour les néophytes. Un contenu qui participe à la stratégie de communication de la marque Tom Ford.

Qu'en pensez-vous? Le débat est lancé.

Enjoy!

05/02/2010

Numericable, c'est de la merde!

numericable.jpgNumericable, c'est de la merde. Disons-le tout de go. Prestations minables, hotline incompétente, foutage de gueule permanent.

Dialogue avec la hotline...

- Mais non, Monsieur, votre ligne téléphonique fonctionne...

- Bien sûr Ducon, puisqu'à cet instant par une chance inouïe, je peux appeler avec mon fixe... Mais la ligne est rarement opérationnelle.

- Je vois des déconnexions, le 31 janvier, le 3 février...

- Evidemment Ducon, nous devons redémarrer le routeur pour que le téléphone fonctionne.

- Mais vous me dites qu'Internet et la télévision sont OK. C'est pas normal. C'est pas possible qu'un seul truc ne fonctionne pas.

- Donc c'est ma parole de client pas content contre votre parole...

- Z'avez essayé avec un autre téléphone? Et z'avez redémarré le routeur...

-Ben oui, il me semble que ça fait deux ans que vous nous faites la même réponse et que le téléphone est toujours en rade...

Bref, ça sent le désabonnement à plein nez.

Parce que j'en ai marre de ce mépris du client et de l'incompétence.

Parce quand je paie une offre triple play, je ne peux pas me contenter d'une offre 2/3 play.

Parce que quand on est une entreprise de service, le service DOIT être opérationnel 24h/24 et 7jours/7.

Parce qu'on doit faire des gestes commerciaux significatifs ne serait-ce que pour laisser penser au client qu'il compte vraiment et pas uniquement parce qu'il fait un virement automatique chaque mois.

Parce qu'une marque a un engagement vis à vis de son client.

Parce que l'approche cynique "take the money and run" n'est plus acceptable pour une entreprise responsable.

Parce que le consommateur a le pouvoir. Entre autre celui de partager son retour d'expérience négative. Et que si la marque ne réagit pas, c'est qu'elle n'a aucune considération pour son client.

Parce que MOI, client, je n'aime pas ne pas être considéré. Qu'il FAUT me brosser dans le sens du poil. Me fidéliser. Me parler. Me démontrer que je suis important.

C'est dit. Gens de Numericable, à vous de jouer. Mais sachez que je n'attendrai pas longtemps avant de vous montrer que MOI client, je peux aller voir ailleurs.

 

Enjoy!

21/11/2009

Leçon de marketing à destination des amis des chats

photo(4).jpgVous n'êtes point sans savoir que Mr Dubuc a, depuis quelque semaines rejoint la grande famille des zamidézanimo... Enfin, pour être précis, tente l'expérience d'avoir un chat - joie des petits et des grands, bla, bla, bla... - chez lui, en conservant l'attitude d'un bipède quadragénaire raisonnable et rationnel, convaincu de la supériorité intrinsèque de l'homme sur la bête. Car sachant penser (cogito), rire (rigolo), donc être (sumo). Doté qui plus est de pouces opposables au reste des doigts de la main, ce qui facilite la préhension d'objets divers, allant de la souris d'ordinateur à la chope de bière, en passant par les télécommandes et manettes de consoles de jeu. Facilitant aussi le comptage rapide des billets de banque.

Lire la suite

22/10/2009

Paradoxes de la communication, l'effet "pas de bol"...

Relevé dans la newsletter quotidienne de CBNews, cette contextualisation malheureuse d'une bannière publicitaire... Annoncer un spécial Cadeaux et envies de Noël, sous un article faisant état de la baisse de l'envie de consommer des Français est pour le moins paradoxal... Espérons que les annonceurs tentés par une présence publicitaire dans le supplément passeront outre... ;)

parisienne_strategies.jpg

parisienne_strategies02.jpg

Enjoy!

17/09/2009

Connaissez-vous le Puma Index?

L'idée n'est pas nouvelle, mais l'exécution particulièrement soignée. Puma rend la finance sexy, surfe sur la conjoncture et rend fun le contexte de crise. L'idée: plus ça va mal, plus la marque devient connivente et caresse son public dans le sens du poil, le ramenant dans une zone de confort sexy et sympathique. La lueur d'espoir, la bouffée d'air pur. Le Puma Index, sera bientôt accessible sur Internet et sur iPhone. Au programme, des indices boursiers, des filles canons et des mecs musclés. dans la joie et la bonne humeur! Que la crise est jolie. En plus elle permet de contextualiser la nouvelle collection Puma Bodywear! Que demande le peuple? Le trailer ci-dessous!

 

(Source: Cream magazine)

Enjoy!